Premier Jeu de Rôle par Forum Francophone se Basant sur le Thème de la Série TV Battlestar Galactica, Version '03.


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Jeu 27 Aoû 2015 - 16:07

Mike soutînt la jeune pilote jusqu'au Colonial one; elle serrait les dents et s'accrochait.
Un petit groupe de sécurité se trouvait devant la passerelle déployée et leur cria d'avancer.
Ils se plaquèrent enfin contre la carlingue, haletant.
" ça va aller ? "   elle le regarda, esquissa un sourire et hocha la tête.
Il tapa gentiment son épaule valide et alla à la rencontre de Mathys, qui arrivait avec le marine.
Des cylons réapparaissaient déjà aux loin. L'explosion du Leodgardi ne leur avait laissé que quelques minutes de répits.
Mike emprunta un revolver et quelques munitions au marine et se prépara à l'inévitable combat.
Les cylons avançaient en ligne sans interruption, ne prêtant aucun intention aux cadavres métalliques de leurs prédécesseurs.

Mike ferma les yeux et essaya de d'empêcher ses mains de trembler, pour lutter contre sa peur, il regarda le vaisseau derrière lui.
le Colonial One ne semblait pas avoir trop souffert de son atterrissage forcé,
la structure était intact.
Il fut tiré de ses réflexions par des tirs de cylons ! ceux-ci crépitèrent tout autours de lui comme autant de moustiques en furies.
Il se redressa un minimum et ouvrit le feu.
Comme il le craignait, ses balles ne faisaient que faire sursauter les centurions. De part et d'autres, il pouvaient entendre les cris des blessés et des mourants.
Soudain, la situation changea, des tirs provinrent d'une petite colline avoisinante située derrière les cylons.
Ceux-ci s'écroulèrent les uns après les autres et un silence presque angoissant s'installa.
Mike aperçut un autre groupe descendre de la colline, leur "sauveurs", ceux -ci arrivèrent au moment où un nouveau groupe de cylons se profilaient à l'horizon.
Tous le groupe du colonial fit feu en même temps pour protéger les nouveaux venus.
Après quelques minutes, ils arrivèrent enfin.
L'enseigne Brown se présenta rapidement et grimpa dans le vaisseau portant un cadavre sur son dos.
Mike profita de ce bref répit pour compter ses munitions.
" 3 cartouches... 2 si j'en garde une pour moi"

Les civils du vaisseau descendèrent enfin et vinrent se placer en renforts.
Les tirs reprirent de plus belle, mais cette fois les cylons restaient prudemment plus éloignés que les autres et se contentaient juste de leurs tirer dessus de loin.

La raison ne se fit pas attendre, un sifflement d'abord lointain puis de plus en plus strident se fit entendre, Mike se jeta sur le sol en même temps que l'obus, celui-ci tomba à dix mètres du Colonial One, projetant une masse de terre, d'arbres déchiquetés tombaient autours d'eux.

Mike regarda Mathys qui couru à l'intérieur du vaisseau, hurlant quelque chose dans sa radio.
Un deuxième obus tomba un peu plus près.

" TOUS DANS LE VAISSEAU VITE !!! "
Il n'attendit pas le résultat de son cris et se précipita vers l'écoutille.

une fois à bord, il regarda de part et d'autres et un homme particulier étendue aux milieu des autres; ce qui attira son attention était les quatres galons sur son épaules. Il s'approcha du commandant de bord, celui-était inconscient, un linge de fortune entourait sa tête.
Le copilote arriva en courant, il était transpirant et avait du mal à contenir ses nerfs.
Il regarda Mike et d'un air paniqué

" Je... je viens de parler à la salle des machines, il y a un court circuit et plus d'alimentation principale... on ne peut pas partir !! Je... je ne sais pas..."
Il le regarda, froidement, "Et avec l'alimentation secondaire, on peut aux mois décoller ?"
Le copilote, sembla se calmer un peu " Ou...oui, si on arrive à réparer le moteur un. mais on ne pourra pas passer en PRL sans le principale !"

Il se sentit soudain projeter sur le côté, en ayant l'impression que le Colonial One basculait sur la tranche.
Il se releva tant bien qua mal et vit le copilote, étendu sur un siège, il se précipita vers lui "UN MEDECIN ICI VITE "
Il entreprit de placer délicatement sa main sur le cou du malheureux, mais ne sentit aucun pouls.

Mike sentit ses mais se remettre à trembler, puis il se leva et se dirigea vers le poste de pilotage.
Une fois dedans, il s'assis au commande et enclencha d'allumer les systèmes de pré-chauffage des moteurs, et les systèmes auxiliaires.

"ça ne doit pas être plus dur qu'un vieux cargo de transport..."
Le poste se mit à bourdonner alors que les systèmes s'allumaient.

il prit une inspiration et pris la radio, d'une voix qu'il voulait aussi calme que possible.
" Salle des machines, le poste ici, il te reste environ cinq minutes pour remettre ça en état, sinon on y passe tous..."
Il n'attendit pas la réponse et passa un appel général dans tout le colonial One
" Un pilote militaire est demandé d'urgence dans le poste !"
Par la vitre, il vit d'autres groupes de cylons se poster sur les collines environnantes et pire que tout, des survivants au loins en train de courir vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Jeu 27 Aoû 2015 - 19:19

Grace ouvrit les yeux alors qu'un violent impact percuta le colonial Heavy 798. Elle bascula du fauteuil ou elle avait était mise et ce redressa chancelante. Elle n'était pas au mieux de sa forme. Sa blessure avait était soigné et bandé proprement. Le fauteuil était couvert de sang. Elle avait du en perdre beaucoup. D’où son état. Ou était Laura Roslin. La seule chose qu'elle ce souvenait était d'avoir parlé avec elle puis le trou noir.

-Le Galactica!

Elle ce souvenait. Elle était venu ici pour voir un responsable et entrer en contact avec le Galactica. Elle devait absolument les prévenir.

Une nouvelle secousse frappa prés du Colonial. Les cylons les bombardaient directement. Mais ou était Roslin. Grace s'avança vers le couloir qu'elle avait emprunté à l'arrivé. Elle devait trouvé où communiqué avec le vaisseau. Le post de pilotage surement. Sur le chemin, elle croisa la secrétaire de l'éducation.

- Madame Roslin. Venez avec moi.

Il fallait prévenir le Galactica qu'au moins une personne représentant l'ordre politique de Caprica était encore en vie. Ou était les autres, elle n'en savait rien. Mais Roslin sera surement utile pour aider à rebâtir un gouvernement.

Elle ne lui laissa pas le choix et la pris par la main. Grace avait un peu repris du poil de bête. Son repos forcé lui avait permit de ce reposer un petit peu. Bien qu'elle tangue toujours sur ses jambes, elle entraîna avec elle la secrétaire de l’éducation dans les petit dédales du colonial Heavy sous l’œil intrigué des civils qui était à présent beaucoup plus nombreux. Grace repéra certaine personne de leur groupe et de nouvelle. Ils avaient pu embarquer. elle en fut soulagé mais ne ralentit pas le pas, gardant la cadence qu'elle pouvait soutenir dans cette état.
Sur le chemin indiqué par la secrétaire de l'éducation, la radio du Colonial Heavy ce mis à émettre dans le vaisseau.

" Un pilote militaire est demandé d'urgence dans le poste !"

Grace ce stoppa quelques secondes. Cette voix, c'était Mike. Il avait réussi à revenir de l'extérieur. Elle espéra que Fred et Mathys aussi. Accélérant le pas, elle poussa Laura Roslin dans ses dernier retranchement. Arrivé au poste de pilotage, elle déboula dans le petit espace blanche comme un linge. Dans la hâte, elle avait déclenché une petit hémorragie sur son bras. Le bandage qui était blanc et de nouveau rouge de sang.

Le fauteuil du copilote était vide. Grace s'empressa de s'y asseoir et commença à chercher sur le terminal comment activer une communication longue distance.

- Mike. Il faut que je contacte le Galactica. C'est urgent.

Soudain une communication entrante résonna dans le post de pilotage.

- Ici le ministère de la défense civil Jack
Ceci est un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange. Je répète. Ceci
et un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange.


Grace tourna la tête vers la secrétaire de l'éducation qui était devenue blême.

- Madame Roslin? Qu'est ce que sa veux dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 31 Aoû 2015 - 0:36

Fred venait d'arriver à la hauteur des autres survivants. Il eut  à peine le temps de se présenter que la furie se déclencha à nouveau sur eux.  Il portait toujours son père et ne le laisserait pas dehors. Il courut à l'entrée du vaisseau et s'arrêta pour regarder son groupe. La plupart des personnes étaient essoufflées et avaient peur.


Fred  - Que tous ceux qui sont en état de se battre restent à l'entrée avec le groupe de sécurité les blessés se mettent à couvrir à l'intérieur.


Alors que la majorité des personnes restèrent en soutien du groupe de sécurité Fred  entra déposée le corps de son père  près des autres blessés. Sa sœur l'avait suivi et décida de rester avec lui. Fred tremblait un peu avec l'effort et l'émotion. Un médecin voulu regarder sa blessure, mais Fred refusa, il n'avait pas le temps de se faire soigner, il devait participer au combat et repousser ses maudits toasteurs. Il se retourna vers sa sœur qui était en pleurs sur le corps de leur père.


Fred reprit le chemin inverse pour rejoindre l'extérieur.  Le bruit de combat était très proche, il sortit et  rejoint le groupe qui faisait face au Cylon. En arrivant près de son groupe, il ramassa un fusil qui était à côté d'un soldat mort. Il fit un bref cps (contrôle personnel de sécurité) ou ouvrit le feu.  Le combat faisait rage, il y avait des explosions de partout. Cette situation lui rappelait son passé de Marine. L'époque où il était responsable d'un groupe. Cela lui manquait un peu, mais être pilote, c'était son truc. Il y avait beaucoup de pertes côté humain. Malgré le bruit, il entendit  une voix à ses quatorze heures  criées qu'il devait se replier dans le vaisseau. Comme devant lui il n'y avait pas eu beaucoup de réactions, il reprit l'ordre  pour ceux qui sont de devant lui.


Fred  - ALLER ON SE REPLIE TOUT LE MONDE DEDANS GO GO GO.


Tout le monde se repliait presque, tout le monde était dedans. Fred se trouvait à l'entrée quand il vit une marine se faire toucher. Son instinct le poussa vers l'avant. Il attrapa la marine  par le gilet par balles à la hauteur épaules. Le soldat le regarda étonné et un peu sonné. La balle avait heurté sa protection, il s'en tirerait avec quelque bleu il traîna le pauvre gars à l'intérieur juste avant que la porte ne se ferme.  Un autre Marine vient l'aider.


Marine – Merci monsieur.


Fred  - De rien soldat, on ne laisse jamais l'un dès notre derrière  toujours fidèle.


Fred sentit son bras lui faire un peu mal le sang avait tacheté son bel uniforme de sortie, il y avait un trou à la hauteur de son épaule d'après ce qu'il voyait, la blessure devait être superficielle, mais assez douloureuse. Cela passera avec le temps si dit-il. Fred s'empressa de se rendre vers  le poste de pilotage voir s'il pouvait donner un coup de main. Arrivé à l'entrée de ce dernier, il vit Grâce avec l'homme qui avait donné le repli dehors, il fit un sourire à Grâce et salua l'homme qui était maintenant aux commandes, une femme était, elle aussi, présente elle portait des lunettes et semblait être une personne importante sur ce vaisseau, il la salua aussi.


Fred  - Bonjour madame, Monsieur, Salut Grâce contant de te voir saine et sauve. Je peux me rendre utile, vous avez besoin d'un navigateur ?


Alors que Grâce voulue contacter le Galactica un message se fit entendre à la radio.


- Ici le ministère de la défense civile Jack. Ceci est un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent se rendre à la case orange. Je répète. Ceci est un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent se rendre à la case orange.


Fred resta derrière  le groupe pour observer la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Laura Roslin
Présidente des Colonies
Présidente des Colonies
avatar

Surnom du Perso : Présidente (Civile)

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Jeu 3 Sep 2015 - 22:09

Laura était en train de bander le bras d'un petit garçon quand Grace l'entraina dans le cockpit. Un homme qu semblait être un pilote, avait pris la place du pilote du vaisseau. Un autre était à côté.

Grace lui dit qu'elle devait contacter le Galactica mais ils n'eurent pas le temps de transmettre quoi que ce soit, qu'un message arriva.

- Ici le ministère de la défense civil Jack
Ceci est un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange. Je répète. Ceci
et un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange.


Tous les visages s'étaient retournés vers Laura, demandant une explication.

- Madame Roslin? Qu'est ce que sa veux dire?


Laura respira profondément avant de répondre.

- Il s'agit d'un message automatique qui est mis en place, lorsque le Président des 12 colonies, le vice-président et tous les membres du cabinet son morts ou incapable de prendre les rennes du gouvernement. Ce message demande à tous les membres de gouvernement de manifester sa présence et le premier suivant l'ordre de succession, deviendra le prochain président des 12 colonies, en attendant de pouvoir réorganiser des élections.

Laura sentit la tension grimper encore d'un cran dans le cockpit. une explosion frappa encore non loin de vaisseau, elle s'accrocha du mieux qu'elle pu, jusqu'à ce que souffle se calme.

Ils ne veulent aucun survivant, c'est un génocide...

- Capitaine, envoyez ce message, sur la même fréquence D-456-345-A et amenez-moi la réponse dès que vous la recevrez. Maintenant, veuillez m'excuser, je retourne à l'arrière.

Laura se leva et sortit, laissant Grace et les autres dans le flou, le plus total. Elle ne se sentait pas la force d'expliquer quoi que ce soit.

Laura se dirigea comme elle pouvait jusqu'à son siège. Le combat faisait rage, le vaisseau n'était toujours pas capable de décoller.

M'asseoir avant de m'évanouir...vite.


Le Colonial était plein, les sièges, le sol, des civils, des militaires, la plupart apeurés, les autres armés, prêt à en découdre avec les cylons, qui se rapprochaient dangereusement.

En passant, elle tenta de rassurer les regards qu'elle croisait, posant délicatement sa main sur des épaules, des mains, essuyant la larme d'une petite fille.

Tout va bien se passer, mon ange, les militaires, à bord, sont les meilleurs et feront tout pour nous sauver.

Continuant son chemin, elle réussit à traverser et alla s'asseoir sur son siège. Billy n'était pas encore revenu. Elle tremblait... elle posa la main sur son sein douloureux

Respire, respire, ça va aller.

Il y eut une pause dehors, les tirs avaient cessé soudainement. Le silence se fit, les têtes se relevaient, incrédules. un enfant pleurait, à bord, sa mère tentant de le calmer, le seul son qu'on entendait désormais.

Que se passe t'il ? Pourquoi ont-ils arrêté d'attaquer ?

Laura regarda à travers le hublot mais il y avait trop de fumée pour distinguer quoi que ce soit. Ce silence était insupportable, ne pas savoir si par on en sait quel miracle, ils étaient sauvés ou si les cylons attendait, savourant la terreur des humains le moment parfait pour les détruire totalement.

Elle prit une grande inspiration et ferma les yeux, perdue dans ses pensées, elle n'avait pas vu une silhouette approcher et s'asseoir en face d'elle.

_________________


                     SHIPPER ET FIER DE L'ÊTRE !!!

   "Notre devise : CRN ! Mais personne sait ce que ça veut dire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 5 Sep 2015 - 15:53

" Salle des machines, le poste ici, il te reste environ cinq minutes pour remettre ça en état, sinon on y passe tous..."

A travers les grésillements du système de communication, Adam ne reconnu pas la voix de Mike, avec qui il avait bu divers canons par le passé. Il essuya les gouttes de sueurs qui coulaient de son front d'un revers de la manche, et se contenta de répondre :

-JE FAIS TOUT MON POSSIBLE, MERDE !

Il se dirigea alors vers le conduit trop étroit pour lui, ou Billy était en train de progresser lentement, manquant cruellement d'espace. Il essaya de l'éclairer avec une lampe torche, en plus de la frontale qu'avait Billy, le conduit n'étant éclairé que faiblement par une lumière rouge de l'alimentation de secours.

-Il va falloir se dépêcher mon garçon, parce qu'on a moins de cinq minutes avant que les Cylons nous fassent tous péter !

Il s'affaira de nouveau à un poste de contrôle afin de vérifier une fois encore que le problème venait bien de la section de câble vers laquelle se dirigeait Billy. Il ne pouvait pas être sûr à 100%, mais si le problème ne venait pas de là, il ne saurait pas dire d’où il venait. Les systèmes du Colonial Heavy étaient trop anciens, il ne pouvait pas savoir d’où venait la panne avec précision.

-Bon, Billy ! T'en es ou ?
Je crois que je vois la section qui vous intéresse. J'y suis presque !

Adam trépignait sur place, cela le rendait fou de ne pas pouvoir faire les choses lui même. Tout ça parce que les conduits d'urgence avaient été mal foutus pour les gens un peu plus enveloppé que la normale. Un peu plus enveloppé de 60 petits kilos.

-Chef, j'y suis !
-Regarde bien, normalement tu as des voyants sur la section, cinq normalement. De quelle couleur sont-ils ?
-Les trois premiers sont verts, et les deux suivants sont rouges.

Adam se mordit l'intérieur de la joue. Deux câbles étaient HS, et ils avaient moins de 5 minutes pour les réparer. Si les dommages étaient trop importants, ils étaient tous foutus.

-Maintenant regarde en peu plus bas, tu vas trouver cinq gros câbles en caoutchouc qui longent le conduit. Ceux qui t'intéressent, c'est les deux premiers en partant du bas. Une fois que tu les vois, tu les observe avec ta frontale, et tu les longe et tu essaie de trouver une anomalie. Là comme ça, je dirais que deux câbles ont été endommagé physiquement.
Adam espérait de toutes ses forces qu'il se trompe, car si c'était ça, les réparations prendraient plusieurs dizaines de minutes, et ils mourraient avant d'avoir finis.

-Chef, je vois quelque chose ! Un peu plus loin, les deux câbles en question semblent être coupés nets ... Ils pendent.

Coupé nets ? Adam dû se répéter la phrase plusieurs fois pour bien l'intégrer. Cela ne pouvait dire qu'une seule chose, un sabotage. Ces sections de câbles étaient placé dans un environnement sûr et blindé pour justement éviter qu'ils soient endommagés par des impacts ou des explosions. Dans tous les cas, ils étaient morts. Il ne pourrait jamais les réparer à temps, surtout s'il devait expliquer tout à distance à Billy.
Il se précipita vers les communications, et joignit la cabine de pilotage.

-Ici les machines, il semblerait que la panne soit dû à un sabotage, et il doit être récent. Il doit remonter au début des problèmes d'alimentation. Il faudrait faire attention, le saboteur est surement encore à bord. Moi je vais voir ce que ...

Ses yeux se posèrent sur un objet jaune et cubique par terre, non loin de lui. Une lumière s'alluma dans son esprit, et il laissa tomber le combiné pour s'en emparer et le ramener vers Billy, aussi vite que sa masse lui permettait.

C'était un dérivateur de 20 kilos. Le saboteur était vraiment nul de l'avoir laissé là, il ne devait pas avoir de si bonnes connaissances en électricité. Il le glissa dans le conduit, et d'un coup de pied l'envoya vers Billy.

-Attrape ça ! C'est un dérivateur, il va falloir faire vite, mais c'est simple ! Tu as deux câbles qui sortent du cube. Tu branche le premier dans le trou en dessous des voyants de tout à l'heure.
-Hmmm ... c'est fait, Chef !
-Maintenant tu enfile tes gants, et tu tire sur le second câble, jusqu'à la prochaine section de câble précédente, marquée B-Alim. Une fois que tu l'a trouvé, tu le branche pareil !
-Fait !

Au même moment une série de bip sorti d'une console de répartition d’énergie plus loin. Adam cria à Billy de sortir, et accouru à la console. Le courant était de nouveau disponible. Il pianota quelques instants sur la console de ses gros doigts boudinés, et les lumières blanches se rallumèrent dans la salle des machines mais aussi dans le reste du vaisseau. Il couru vers le combiné, tout en espérant que le dérivateur tiendrait le coup. Dans la précipitation, il n'avait pas regardé la puissance du boitier. Si il était aux normes, il devait pouvoir supporter le choc. Mais il suffisait qu'il soit un peu vieux pour qu'il lâche en plein décollage. Et ça, c'était pas très bon.

-C'est bon, j'ai rétabli le courant !
s'écria Jackson à la cabine de pilotage. Mais allez y doucement, c'est un peu du bricolage !

Soulagé, il se laissa tomber sur le sol, adossé contre un mur, haletant, essuyant le ruisseau de sueur qui lui coulait du front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Dim 6 Sep 2015 - 15:12

Laissant les autres se précipiter vers le poste de pilotage, Mathys était resté près de la passerelle pour essayer de couvrir les derniers survivants civils qui se hâtaient vers le Colonial Heavy. Il n’y avait aucun gradé parmi eux, et cela se ressentait terriblement. Chaque militaire semblait vouloir faire étalage de ses capacités face aux civils complètement paniqués. De ce qu’il avait pu voir, c’étaient tous de simples enseignes de première classe, comme lui, mais ils distribuaient tous des ordres sans aucune synchronisation. L’une des civils, une femme d’un certain âge, avait même pris le contrôle du vaisseau, et il se demandait bien qui elle était au juste et pour quelle raison elle s'estimait en droit de faire ça.

Au final, le seul qui lui inspirait vraiment confiance, c’était celui qui claudiquait, Mike Collins, il avait l’air d’avoir l’expérience dont tous les autres étaient dépourvus. Mathys profita d’une accalmie dans les tirs adverses pour accueillir les derniers retardataires et les aider à monter à bord. Il leur conseilla de se trouver un siège, ou un endroit suffisamment sécurisé pour le décollage, puis se détourna pour examiner le système de verrouillage de la porte. Le marine aux grenades était resté avec lui.
Marine : - « Je ne sais pas si on aura assez de jus pour remonter la passerelle, Monsieur... »

- « Arrête avec ton Monsieur, je ne suis pas en service... Moi, c’est Mathys, ou CowBoy si tu préfères l’indicatif, d’accord ? Pour le jus, on va être fixé tout de suite. Si tu crois aux Dieux de Kobol, c'est le moment de faire une petite prière. »
Et il appuya d’un geste décidé sur le bouton d’urgence. Pendant une seconde, il ne se passa rien, et il sentit son estomac lui descendre dans les talons, puis la passerelle s’anima, certes de manière poussive, mais elle s’anima néanmoins. Mat se détendit un tout petit peu et se tourna vers la cabine. La civile qui avait pris le commandement était de retour sur son siège, elle avait l’air épuisée, les yeux fermés, exsangue.

C’est alors que le moteur principal se remit en route. Un immense sourire naquit sur ses lèvres et il partagea sa joie d’une bourrade contre le marine. Ce dernier avait l’air très jeune, et des larmes de soulagement lui montaient aux yeux. Ils n'étaient pas encore tirés d'affaire, et les conséquences de se qui venait de se passer ne leur apparaissaient pas encore dans toute leur globalité, mais ils étaient en vie, et ils avaient une mince chance de le rester encore un peu. Mat lui pressa l’épaule sans rien dire, puis se détourna avec discrétion, ne voulant pas le mettre mal à l’aise. Il s’avança dans la cabine et se dirigea vers la civile.

- « Vous allez bien, madame ? Enseigne Aidan, Mathys Aidan. Je voulais vous remercier de les avoir incités à venir nous aider, c'était très courageux de votre part. Si je peux me permettre, on dirait que... que vous allez tomber dans les pommes. Je peux faire quelque chose ? Vous voulez de l'eau, peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 7 Sep 2015 - 22:21

Mike pianotait le panneau de commande, mettant en route les divers systèmes.
Il essayait de le faire le plus calmement que possible, lisant la checklist dans sa tête.
Les explosions se rapprochaient de plus en plus.
Grace arriva précipitamment avec une femme , et s'assit à sa droite et regarda le tableau de bord comme si elle le découvrait pour la première fois.

Elle cherchait le communicateur à longue distance.
Il la regarda avec un air un peu amusé et lui indiqua le système radio de son côté.
Il allait lui donner la checklist pour qu'elle puisse l'épauler quand un message se fit entendre.

- Ici le ministère de la défense civil Jack
Ceci est un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange. Je répète. Ceci
et un communiqué officiel du gouvernement des colonies. Tous les ministres et tous les officiels doivent ce rendre à la case orange.

Mike et Grace s'arrêtèrent et regardèrent la femme avec un air interrogateur.
C'est à ce moment qu'il aperçut un autre pilote.
Il voulut dire quelque chose quand une nouvelle explosion secoua le vaisseau.
" Encore un ou deux coups et on y passe !"

La femme s'accrocha et lui répondit avec une voix posée, calme et autoritaire.
Elle lui donna des instructions et sortie précipitamment du poste.

"Capitaine, tu parles... il y a pas mal de temps qu'on ne m'a plus appelé comme ça"
Il tendit la checklist à Grace et se tourna vers le nouvel arrivant, "Salut, je m'appelle Mike Collins, assied toi et calcule moi un bond en orbite haute, vers un coin qui s'appelle "Forge de Vulcain" tu devrais trouver les coordonnées vers le douzième cadran; t'as deux minutes."  
Il passa son bras sur son front et regarda Grace " Transmet le message sur la fréquence que ta copine nous a donné, et ensuite vérifie les systèmes auxiliaires, ça dépend du mécano maintenant..."

Une vois qui lui sembla familière mais qu'il ne put remettre provint des machines, il sentit un frisson lui parcourir l'échine alors que la mention d'un saboteur se fit entendre.
Il regarda les deux autres pilotes quand un bruit de turbine se propagea dans le poste de pilotage.

"CA Y EST ON A DU JUS ! ON VAS Y ALLER !!"

Alors qu'il serrait son harnais, il réalisa que les tirs de mortier avaient cessé.
Il regarda au travers du cockpit et pu apercevoir un groupe d'un cinquantaine de civils, ils se trouvaient à environ cinq cent mètres maintenant. Les cylons arrivaient sur eux.

Mike prit la radio " Que tout le monde s'assoit, on va décoller!"
Mike poussa légèrement la manette des gaz des moteurs verticaux, un bruit de plus en plus assourdissant se fit entendre.
" Grace, dit moi quand on atteindra 45% de N1"

Au point nommé, il déverrouilla les sécurités et le Colonial One s'éleva doucement dans les airs.
Les bruits des mortiers reprirent de plus belles, alors que le vaisseau s'éloignait de la zone, à environ six cent mètres, il passa enclencha doucement les moteurs principaux tout en réduisant ceux horizontaux, et le vaisseau se mit à avancer vers le ciel.
Il se détendit un peu et se calla contre son siège
"On ne pouvait pas les attendre, ils étaient condamné et nous aussi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Jeu 10 Sep 2015 - 22:52

Grace observa la secrétaire de l'éducation. Son visage était blême la situation était grave.

- Capitaine, envoyez ce message sur la même fréquence. D-456-345-A et amenez-moi la réponse dès que vous la recevrez. Maintenant, veuillez m'excuser, je retourne à l'arrière.

Mathys venait de pénétrer dans la cabine. Laura ne fit pas attention à ce qu'il venait de lui dire et se précipita dehors la tête ailleurs.
Grace ce retourna vers le pilote qui l'avait secourue plus tôt.

- Capitaine, tu parles…il y a pas mal de temps qu'on ne m'a plus appelé comme ça.
Salut, je m'appelle Mike Collins, assied toi et calcule moi un bond en orbite haute, vers un coin qui s'appelle Forge de Vulcain. Tu devrais trouver les coordonnées vers le douzième cadran. T'as deux minutes.


Mike lui tendit une check-list avant de s'essuyer le front et de la regarder.

- Transmet le message sur la fréquence que ta copine nous à donner et ensuite vérifie les systèmes auxiliaires, ça dépend du mécano maintenant…

Grace récupéra les papiers que lui tendit Mike.

- Grace Chan. Merci de m'avoir sauvé la vie tout à l'heure.

Elle reprit la radio et enclencha la communication sur la fréquence qu'il venait de recevoir.
Ses doigts pianotèrent sur le clavier de la console. D-456-345-A.

- Il n'y a plus qu'à attendre.

C'est alors que les turbines du vaisseau s'enclenchèrent propageant dans tout le bâtiment des vibrations dû à la pousser des réacteurs.

- Adam ! Il a réussi !

S'exclama Grace en ce cramponnant au bras du siège. Elle tourna son regard vers l'extérieur quand elle se figea.

- Que tout le monde s'assoit-on va décoller.

La voix de Mike ce propagea dans le vaisseau par les hautparleurs. Il poussa les manettes de décollages et les moteurs ce mirent à gronder plus fort encore.

- Mike qu'est-ce que tu fais ? On ne peut pas les laisser !

Le pilote ignora la question concentrée sur ses manœuvres.

- Grace, dit moi quand on atteindra 45% de N1.

Il lui avait demandé cela très calmement.

- Mais…

Grace eu une absence une fraction de seconde. L'extérieur était bombardé. Elle savait que le pilote n'avait pas le choix. Mais voir ces gens se faire tuer devant ses yeux étaient insupportable. Elle détourna le regard des pauvres malheureux qui étaient bombardés et ce concentra sur le tableau de commande. Elle devait l'aider à décoller.

- Maintenant !

Mike enfonça un peu plus les manettes et une légère de vide ce fit ressentir alors que le vaisseau s'écarter du sol. Il manipula deux autres manettes et le vaisseau pris la direction de l'espace. Doucement, il s'éloigna de la zone de combat.

- On ne pouvait pas les attendre, ils étaient condamnés et nous aussi.

Grace acquiesça de la tête. Elle ne peut lui répondre de suite, car sa phrase s'étrangla dans sa gorge serrée par la tristesse. Secouant la tête elle reprit la radio. Elle devait contacter le Galactica pour leur transmettre leur identité, leur position.

La radio ce mit soudain à faire des bruits bizarres, et une feuille sortie de la console. Grace la pris et la lut attentivement. Son visage devînt blême. Elle se tourna vers Mike et Mathys.

- Il faut…il faut amener cette missive à…à Madame Roslin…de toute urgence.

Sa main tremblait. Le stress et la fatigue sans doute.
Elle se retourna vers la console et enclencha la radio après avoir tourné les fréquences.

- Galactica... Ici Furious Girl. Notre rapace à était abattu avant de pouvoir décoller. Avons trouvé refuge avec des réfugiés à bord du Heavy Colonial…

Grace tourna la tête vers Mike le micro toujours enclenché.

- A Bord du Colonial One je veux dire... Nous avons avec nous…la présidente des douze colonies.

Grace respira profondément.

- Je vous envois nos coordonnées de bond. Enseigne Chan. Terminé.

Grace déposa le micro et laissa son regard vagabondé sur le ciel qui disparaissait au fur.
Ils ne pourraient pas faire de bond avant d'avoir atteint l'orbite basse de la planète. Le faire avant aurait été trop risqué. Mike le savait. C'était un bon pilote. Un très bon pilote. Grace n'aurais pas pu faire ce qu'il avait fait. Il avait une expérience riche c'était sûr.

Elle le laissa enclencher le bond PRL et partit voir la présidente.


(dsl pour le retard je n'ai pas fais attention avec le travail ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 14 Sep 2015 - 22:07

Alors que Fred apprit que la personne présente était la ministre de l’éducation cette dernière changea de visage. Elle semblait patraque avoir des faiblesses et après ce message à la radio, c’était pire. Elle dit au pilote de transmettre un message sur la même fréquence et s’enfuit de la pièce comme si elle avait vu la mort devant ses yeux. Fred prit quelques secondes pour comprendre la scène. Il regarda Grace et le pilote ces derniers avait l’air de se débrouiller parfaitement sans lui. Il regarda vite fait Grace pour lui annoncer qu’il descendait s’occuper du groupe de civil qu’ils l’avaient accompagné. Elle lui répondu avec un signe d’acquiescement de la tête.

Fred passa par le rideau qui menait dans le compartiment passager. Son cœur battait la chamade, il vit beaucoup d'hommes et de femmes posées sur les sièges luxueux de ce vaisseau. Ils étaient essoufflés, apeurés, certains saignaient d’autres pleuraient. Fred tenta de rejoindre le groupe avec lequel il était. Les tirs faisaient rage dehors les Cylons canardaient leur position sans arrêt à se demander s'ils arrivaient à se sauver de cette situation. Il arriva à la hauteur du groupe qui l’avait suivi durent tout ce périple.

Le petit groupe était malheureusement encore moins nombreux que dans son souvenir. Fred se sentait un peu coupable de les avoir entraînés avec lui et, d’avoir causé la mort de plusieurs d’entre eux y compris de son père. Sa sœur était assise contre une caisse noire à même le sol. Le restant de son maquillage avait laissé de grosses marques noires sur les joues. La pauvre tenait la main de son père et pleurait toutes les larmes de son corps. Alors qu’il regardait tous ses gens, il s’avança à pas léger vers sa sœur. Il se baissa doucement jusqu'à se que son genou touchât le sol. Fred se trouvait à quelques centimètres d’elle sur son flanc gauche. Il passa sa main dans ses cheveux et rapprocha son visage contre son torse.

Fred - " Je suis désolé petit sœur ce jour aurai du être le plus beau de ta vie, mais il a été un vrai cauchemar. Si je pouvais remonter le temps, je ferais certainement autrement et tacherais de sauver papa et toi."

Une larme coula le long de sa joue et atterris sur le rebord de ses lèvres. Elle tomba dans l’intérieur de sa lèvre inférieure. Elle avait un goût salé et était plus fraîche que sa salive. La main droite posée sur la tête de sa sœur et la main gauche sur son épaule, il la sentit frémir et partir en sanglots. Il lui souleva la tête pour la regarder dans les yeux et lui déposa un baiser sur le front.

Fred – " Hé ne t’en, fait pas, je suis la maintenant et nous allons nous en sortir. Je ne te laisserais pas, tu es ma petite sœur. Une fois sur le Galactica, je regarderais pour que tu puisses rester avec moi. Tu pourras donner un coup de main aux scientifiques, tu leur donneras des leçons. "

Un léger sourire se fit remarquer sur le coin de ses lèvres. Au moment où elle allait lui répondre un grésillement se fit entendre dans les haut-parleurs du vaisseau. C’était le pilote qui annonçait qu’ils allaient décoller. Fred ne c’était même pas rendu compte jusque là que les tirs avais diminué et que les moteurs étaient repartis. Il s’assit à côté de sa sœur pour attendre le décollage. Le vaisseau faisait un boucan d’enfer et il tremblait pire qu’un vieux qui était atteint de parkinson. Le vaisseau se souleva dans les airs et Fred sentit son estomac se plaquer dans son bas-ventre. C’est une sensation qu’il connaissait bien étant pilote de viper. Sa sœur en avait moins l’habitude, elle se cramponna à lui de toutes se forces. Une fois la bonne hauteur, le vaisseau fit le bon. Fred se releva pour regarder par le premier hublot quand il sentit une vague de froid lui passé dans le dos. Un homme courrait derrière lui avec un message a la main cela devait être urgent. Son regard resta sur lui jusqu'à se qu’il arrive vers la ministre de l’éducation qui était a quelque mètre de lui sur la droite.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Laura Roslin
Présidente des Colonies
Présidente des Colonies
avatar

Surnom du Perso : Présidente (Civile)

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mer 16 Sep 2015 - 20:16

- « Vous allez bien, madame ? Enseigne Aidan, Mathys Aidan. Je voulais vous remercier de les avoir incités à venir nous aider, c'était très courageux de votre part. Si je peux me permettre, on dirait que... que vous allez tomber dans les pommes. Je peux faire quelque chose ? Vous voulez de l'eau, peut-être ? »

Laura fut tirée de ses pensées par Mathys Aidan. Elle le regarda dans les yeux, encore un peu perdue puis repris ses esprits, petit à petit.

- Oui, ça va. Merci. Vous n'avez pas à me remercier, il faut parfois un gros coup de pied au....Enfin vous voyez ce que je veux dire, pour que les gens bougent. Effrayés, les humains agissent parfois comme des enfants à qui l'on doit tout dire et répéter. De l'eau ? J'ai de petites bouteilles ici, qu'on m'a donnée en arrivant. En voulez-vous une également ? Vous ne devez pas avoir eu le temps de beaucoup boire avec tous ces évènements.

Elle remarqua un papier dans les mains de Mathys.

- S'agit-il de la réponse que nous attendions ?

Mathys lui tendit la missive.

Laura tremblait en la prenant. Elle parcourut le texte...Elle était la seule à avoir répondu...ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose...

Les explosions reprirent et quasi en même temps, les moteurs semblèrent redémarrer. Le vaisseau tremblait, allait-il résister ?

- Enseigne Aidan...Je ne sais pas si nous survivrons, si nous arriverons à décoller et échapper aux cylons. Mais autant vous le dire, la missive que vous m'avez apportée...Elle ne dit qu'une seule chose....Que je suis la seule à avoir envoyé le code...Aucun autre membre du gouvernement n'a été en mesure de répondre...


Les larmes dans les yeux, pensant à toutes ces personnes qu'elle connaissait personnellement.

-Je suis la seule à avoir répondu....

Laura se sentit soudain, aspirée dans le fauteuil...C'était une sensation qu'elle connaissait, ils passaient en bond PRL.

C'est de la folie

_________________


                     SHIPPER ET FIER DE L'ÊTRE !!!

   "Notre devise : CRN ! Mais personne sait ce que ça veut dire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Personnage Non-Joueur
avatar

Âge du Personnage : 0

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 19 Sep 2015 - 1:30

Le Colonial Heavy s'élevait lentement vers le ciel, alors que le bond PRL l'emporta au lieu de rendez vous de la flotte. Un endroit lambda de l'espace, simple relai avant le grand bond qui les emporterait définitivement loin de chez eux, à la recherche d'un nouveau lieu habitable.

Arrivé au point de rendez vous, les pilotes et les passagers purent apercevoir par la fenêtre une soixantaine de vaisseau civils, tous éparpillés, en désordre. Le Colonial Heavy ne pouvait entendre toutes les transmissions à destination du Battlestar Galactica, au milieu de la flotte, mais elle arrivaient par dizaines, confuses, demandant des instructions, tous les pilotes paniqués.

Dans la cabine de pilotage, les pilotes purent entendre la voix du Lieutenant Gaeta :

-Colonial Heavy 798, content de vous voir. Restez en stand-by pour le prochain saut PRL. Je vous transmet les coordonnées. Accusez réception.

Bientôt, l'Humanité sauterait vers la prochaine page de son histoire.


HRP:
 

_________________


Le Maître du Jeu est un Compte pouvant être utilisé par chacun des membre de l'équipe du forum.
Pour plus d'informations, requêtes, critiques ou autres, merci de vous adresser à l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 19 Sep 2015 - 2:11

Allongé contre le mur dans la salle des machines, haletant, attendant l'aspiration du bond PRL, espérant qu'un missile Cylon ne pulvérise pas le vaisseau. Il jeta un coup d’œil à Billy en train de sortir du conduit, lui aussi bien transpirant.

-Accroche toi, gamin.

L'espace vibra et se déforma légèrement autour d'eux durant le bond. Adam n'aimait pas particulièrement ce moment, ce sentant plus que vulnérable durant ce bref instant. Il ferma les yeux, s'agrippant à ce qu'il trouvait près de lui. Une fois le saut effectué, Adam se releva, et se dirigea vers la sortie de la salle des machines.

-Est ce que je peux m'en aller aussi ?
-Non, reste là et surveille la boîte là-bas. Si ça déconne, préviens la cabine de pilotage et je reviens t'aider.
-Mais ..

Le pauvre Billy n'eut pas le temps de lui expliquer qu’il ne savait toujours pas quoi faire, qu'Adam montait quatre à quatre les marches de la salle des machines. Il entreprit de traverser le vaisseau pour rejoindre la cabine de pilotage. Le mécano ventripotent déambula au milieu des passagers enfoncés dans leurs sièges. Il évita leur regard interrogateur, et fonça vers la cabine pour prendre des nouvelles. La vie de tout le monde y compris la sienne était en jeu, il voulait savoir de quoi il en retournait.

Arrivé à la cabine, il passa devant des gens bien habillés, il y avait de l'agitation. Il les poussa en s'excusant maladroitement et pénétra dans le poste de pilotage. Il vit la flotte de vaisseaux face à lui, tout ce qui devait rester de l'humanité. Des boyaux se tordirent devant une telle réalisation. Puis il avança un peu plus pour parler aux pilotes. Il vit en premier la chevelure d'ébène de Grace.

-Oh ... heu salut Grace, bégaya Adam.

Puis il se tourna vers le second pilote. Il hésita quelques secondes, se demandant si c'était bien Mike Collins. Après l'avoir fixé pendant quelques secondes gênantes, Mike vit le gros bonhomme plein de sueur se jeter sur lui pour l’étreindre. Adam ne le connaissait pas si bien que ça. Il s'étaient croisés quelques fois dans un bar de Caprica City et avaient échangé sur leur vies et expériences militaires. Mais le fait de voir un visage familier dans ce contexte l'emplissait de joie.

-Mikey tu es là ! Bon dieu, je suis content que t'ai survécu !

Il lui laissa finalement un peu d'air.

-Je sais pas comment t'as atterrit ici, mais ce qui est sur ce que toi et moi on va devoir aller descendre quelques pintes pour fêter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 19 Sep 2015 - 14:05

Comme Mathys s'installait près d'elle, un homme s'était approché avec discrétion pour lui remettre un pli en provenance de la cabine de pilotage. La voyant les yeux fermés, il avait hésité, ne sachant que faire, la réveiller ou pas, puis avait fini par le remettre au pilote. Ce dernier ne l'ouvrit pas, il ne lui était pas destiné, de toute évidence. Il attendit patiemment. Elle finit par ouvrir les yeux en entendant les voix, et parut un peu perdue, avant de se rappeler brusquement où elle était et dans quelles circonstances. Elle avait l'air épuisée, mais affichait néanmoins un courage et une détermination admirables. Cette femme l'émouvait, sans qu'il sache très bien pourquoi.

Il accepta avec gratitude la petite bouteille d'eau qu'elle lui proposait, puis elle demanda s'il s'agissait du message qu'elle attendait. Mathys haussa les épaules pour montrer son ignorance, et lui tendit le papier. Elle parcourut le message et devint soudain blanche comme un cachet d'aspirine. Mathys ouvrait la bouche pour s'enquérir de son malaise quand les premières vibrations se firent soudain sentir. Avec un immense soulagement, il comprit que le vaisseau était en train de faire un bond PRL. La sensation était étrange, mais il la connaissait bien. Ça ne signifiait pas qu'ils étaient tirés d'affaire, mais c'était déjà un bon début. Ils allaient sauter loin des Cylons, rassembler leurs forces et contre-attaquer. Il était prêt !

- « Comment ça ? Attendez, ça ne signifie pas grand-chose, c'est la cohue, peut-être que le Président n'est pas en mesure de répondre là maintenant tout de suite, mais... »
Il se tut. Elle le dévisageait avec une espèce de commisération dans le regard, et il comprit qu'il était en train de se bercer d'illusions. Il déglutit avec difficulté, prenant la mesure des conséquences de ce qu'elle venait de lui annoncer. Cela signifiait plusieurs choses. Qu'elle devenait Présidente des Douze Colonies par intérim, pour commencer.  Mais aussi et surtout que les dégâts étaient beaucoup plus importants que ce qu'il avait pensé au départ. Tous les plus hauts dignitaires du gouvernement avaient péri, et il était fort probable qu'il en allait de même dans les forces militaires.

Il était sensé rallier les pilotes du Galactica. Grace en venait directement, le commandant Adama était donc sauf au moment où il avait donné ses ordres. Mais maintenant ? Il se pencha pour regarder par un hublot, et aperçut une soixantaine de vaisseaux civils entourant... un battlestar ! Un seul, et pas le plus récent, mais c'était toujours mieux que rien. Il se détendit légèrement.
- « Regardez ! Regardez-les ! Il n'y a quasiment que des vaisseaux civils autour de nous, et tous ces gens comptent sur vous, Madame la Présidente. Vous l'avez dit vous-même, ils ne savent pas quoi faire... Et moi je vous ai vue, je vous ai vue les diriger tous, les pousser à l'action, les sublimer. Vous allez y arriver. »

Il lui décocha un sourire qu'il voulait encourageant. Puis il prit congé, ils étaient plusieurs pilotes à bord. Ils devaient gagner le Galactica au plus vite pour prendre leurs ordres, et il était bien décidé à organiser le transport au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mer 23 Sep 2015 - 19:43

Le bond lui procura une sensation étrange, quelque chose entre l'euphorie et l'appréhension; la sensation d'être sauvé et celle de tomber sur droit sur des cylons.
La sensation disparut aussi vite qu'elle avait commencé, soudain il se retrouvèrent dans l'espace, le vide infini et le calme.
Mike vérifia vite les système et constata avec soulagement que tout était normal.
Il se trouvait vers la " forge de vulcain" un point de rentrée vers Caprica, que l'on pouvait apercevoir au loin.
Il regarda par la vitre et crût apercevoir de basestars cylons, mais à cette distance.
Il jeta un coup d'œil sur Grace, son épaule semblait avoir tenu le coup, la jeune pilote était livide en contactant le Galactica.

" La présidente des Colonie ?!?... mais qu'Est-ce que c'est que cette histoire ?"  
Il n'eût pas l'occasion de lui poser la question qu'elle introduisait déjà d'autre coordonnées de saut.
Mike revérifia les commandes "Les paramètres sont bons, on saute quand tu veux."

Le Colonial One sauta de nouveau et se retrouva environné d'une soixantaine d'appareil civils.
Vaisseaux de transports, cargos, vaisseaux de plaisances... une foule hétéroclite se regroupait autours d'un vieux Battlestar
"Frak, le vieux Big G", il y avait bien quinze ans qu'il ne l'avait plus vu.
Il regarda de part et d'autres mais ne vit pas d'autres vaisseaux militaires.
Mike sentit les larmes lui monter aux yeux, il regarda Grace "Où sont les autres Battlestars ?..." Grace le regarda gravement, son regard rivé dans le sien; "Il n'y a personnes d'autres ? c'est ça..."

Il se reposa lourdement dans son siège et respira lourdement, il se redressa et alluma les phares d'approches du vaisseau.
"Grace... tu as fais du très bon boulot, sans toi j'y serai pas arrivé, merci de ton aide pour avoir piloter ce rafiot... Je te reprends comme co-pilote quand tu veux." il lui sourit et lui tendit la main.

La porte s'ouvrit et un homme assez corpulent entra, il salua Grace et regarda Mike, il avait la sensation de l'avoir déjà vu quelque part,
soudain l'homme le prit dans ses bras, il le reconnu vaguement, un chef mécano qu'il avait croisé quelques fois il y avait une éternité maintenant.
Mike le serra dans ses bras comme si il s'agissait de son meilleur ami.

-Je sais pas comment t'as atterrit ici, mais ce qui est sur ce que toi et moi on va devoir aller descendre quelques pintes pour fêter ça.

Mike lui sourit " Oui, je crois qu'on va avoir beaucoup de chose à se dire mon ami"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battlestar Galactica : le RPG-PBF ! :: Jeu de Rôle :: Planète Caprica :: La Forêt-
Sauter vers: