Premier Jeu de Rôle par Forum Francophone se Basant sur le Thème de la Série TV Battlestar Galactica, Version '03.


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu
Personnage Non-Joueur
avatar

Âge du Personnage : 0

MessageSujet: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 8 Aoû 2015 - 2:54

Groupe 1 : Adam Jackson; Grace Chan; Mike Collins; Frédéric Roduit; Mathys Aidan.

Quelques heures après l'explosion des bombes, le Commandant Adama divisa son équipage par équipes afin de récupérer le plus de survivants possible. Le rapace piloté par l'Enseigne Johnson avait pour mission d'atterrir à une centaine de kilomètres de Caprica City, en périphérie d'une petite ville rurale. Les ordres avaient été clairs : atterrir, sécuriser la zone et attendre les civils. Une fois arrivés, en prendre le plus possible et revenir rapidement sur le Galactica. La panique générale n'avait pas laissé le temps pour plus d'indications. Dans le rapace se trouvait aussi l'Officier Marinier Chef-Maitre Jackson, car il savait se servir d'une arme, un autre mécanicien ne savant pas tirer l'ayant remplacé sur le Galactica. Tous ceux qui savaient tirer avaient été mobilisé. L'Enseigne Chan et deux autres marines les accompagnaient.

En pénétrant l'atmosphère, l'équipage du rapace ne put s'empêcher d'être horrifié par les nombreux champignons atomiques qui étaient présent sur la surface de la planète. La descente fut rapide jusqu' la zone d’atterrissage.
Les arbres cachaient en bonne partie la visibilité mais tout avait l'air désert. Le rapace atterrit en région boisée, personne n'étant visible autour de lui.

Indications:
 

_________________


Le Maître du Jeu est un Compte pouvant être utilisé par chacun des membre de l'équipe du forum.
Pour plus d'informations, requêtes, critiques ou autres, merci de vous adresser à l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 8 Aoû 2015 - 4:34

Fred se trouvait au mariage de sa sœur au moment de l’attaque. La déflagration fit voler en éclats toutes les vitres. Pare chance, il se trouvait protégé par le mur qui portait l’immeuble où se déroulait la cérémonie. Son premier reflex fut de regarder autour de lui pour comprendre ce qui venait de se passer. Il vit sa sœur allongée sur le sol son mari couché sur elle. Alors qu’il se portait à son secours, il entendit son père l’appeler depuis la pièce qui se trouvait à sa gauche.

Père, je suis là, je me dirige vers. Amanda, tien bon, j’arrive dès que possible.

Son père lui dit qu’il allait bien, il était protéger, il se trouvait par chance aux toilettes à ce moment-là. Une fois arrivé à la hauteur de sa sœur, il s’aperçut que son mari s'était couché sur elle pour la protéger, mais lui n’avait pas survécu. En prenant le pouls de sa sœur, il fut rassuré cette dernière était en vie mais inconsciente. Son père arriva enfin à ses côtés. Avec son aide, il réussit à dégager sa sœur et à l’emmener en lieux sûr. La plupart des personnes présentes c’était enfui et les seules personnes restantes étaient mortes. La ville dans laquel ils avaient grandi ne ressemblait plus à rien un tas de ruines et les rues jonchées de cadavres dans le ciel plusieurs champignons nucléaires une vision d’apocalypse.  Fred qui portait sa sœur dans ses bras se retourna vers son père.

Père, je pense que nous devrions quitter la ville ce n'est pas sûre de rester ici. Dans ma vieille voiture, j'ai une arme ainsi qu'une radio, j'ai toujours su qu'un jour cela pourrait m'être utile.

Son père était du même avis que lui et lui dis que pour lui  cela lui semblait être la meilleure solution. Heureusement, la voiture se trouvait à une centaine de mètres de leur position. Dans le coffre de cette dernière se trouvait un sac  à dos avec à l’intérieur une arme de poing une radio un magasin de réserve ainsi qu’une bouteille d’eau. Fred se saisit de la radio pour demander de l’aide.

mayday mayday! Ici l’enseigne première classe Shadow du battlestar Galactica  es que quelqu’un me reçois ?


Dernière édition par Frederic Brown le Lun 10 Aoû 2015 - 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 8 Aoû 2015 - 16:34

Il avait été tiré de la salle des machines par un officier de commandement lui ordonnant de participer à l'une des nombreuses missions de sauvetage. Croyant au début à une blague, le bonhomme de 140 kilos avait eu du mal à comprendre en quoi il pourrait être utile en dehors de la salle des machines. Il fut escorté sur le Hangar ou le Chef Tyrol le salua rapidement en lui indiquant son rapace. C'était la panique, tous les appareils étaient sorti, des dizaines de marines et de pilotes s'activait dans tous les sens. L'alarme sonnait et on pouvait entendre le Lieutenant Gaeta donner l'alerte de niveau 1 dans les haut-parleurs. Il demanda au Chef :

-Chef, qu'est ce qu'il se passe?
-Bons dieux Jackson, t'a toujours pas réparé tes hauts-parleurs ? Les Cylons attaquent ! Il faut aller évacuer le maximum de civils !

On lui donna une arme de poing, mas n'eut pas de combinaison. Le rapace serait donc pressurisé, tout du moins il l'espérait. Il entra à bord, déjà deux marines étaient à l'intérieur. Bientôt, un pilote qu'il ne connaissait pas et l'enseigne Chan accoururent dans le cockpit. Ils avaient l'air tout aussi perdus qu'Adam. Celui ci salua quand même tout le monde et Grace.

-Bonjour Grace.

Il n'osait pas dire grand chose de plus, Grace l'ayant toujours un peu intimidé. Adam n'était pas très doué avec les femmes.
Le rapace décolla et fonça en direction de Caprica. A la surface, des explosions de partout. Adam était paralysé, bouche bée. Trop stupéfait pour verser une larme, il ne dit mot jusqu'à l'atterrissage, toujours sous le choc. Une fois au sol, Adam sorti après les marines et pointa son arme tout autour. Il avait peur, il avait appris à utiliser une arme mais n'avais jamais concrètement tiré sur un humain, ou un toaster. Mais cette forêt était déserte.

Il attendit les ordres des marines ou des pilotes, mais une transmission se fit entendre dans le rapace :

-mayday mayday! Ici l’enseigne première classe Shadow du battlestar Galactica  es que quelqu’un me reçois ?

Il ne connaissait déjà pas tous les pilotes du Galactica mais si en plus il utilisait son nom de code, Adam ne risquait pas de le reconnaître. Il laissa un pilote lui répondre, n'étant qu'un mécanicien venu prêter main forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 11:19

La porte du rapace ce referma sur Grace.

- Bonjour Chef.

La jeune femme salua l'officier marinier chef-maître qui venait de l'interpeller. Elle ne l'avait pas vu souvent, mais sa présence la réconfortait un peu. Peut-être lui faisait elle pensait à son père...

Tous le personnel disponibles avaient étaient mobilisés. Pilote de viper, techniciens, médecins, marines, etc. Tous ceux capables de tenir une arme. Le but étant de descendre sur la planète et de récupérer le plus de survivants possible sans ce faire carboniser par ses tordus de cylons.

Quelques secondes plus tard, le rapace décolla du Galactica et s'engouffra dans un des tunnels de lancement. Tout cela n'allait pas être une partie de plaisir. Grace savait qu'ils risquaient d'y laisser leur peau. En même temps, ils avaient été entraîner pour protéger la population des menaces potentiels.

C'était leur devoir. Elle aurait préféré être au commande d'un viper, mais ce contenta dans sa tenue de pilote de rester dans un coin du rapace les yeux rivé sur la seconde console dradis. Des petits points verts disparurent quand ils s'approchèrent de la surface. C'était mouvementé las bas. Sûrement déjà plusieurs pertes à déplorer. Le rapace pénétra l'atmosphère dans un grondement sourd faisant vibrer la carcasse de l'engin. C'était sûr et certain, Grace préférai les viper. Elle n'était pas à l'aise dans une boite qui vole et craque en passant l'atmosphère. Comment l'enseigne Johnson pouvait t-il manipuler un engin de ce poids aussi facilement sans qu'ils soient broyés par la pression atmosphérique.

Quelques secondes plus tard, un peu à l'écart de la ville, le rapace ce posa dans une petite clairière. Ils avaient eu de la chance. Aucun chasseur en vue. Pourtant, au-dessus de la ville, plusieurs rapaces avaient explosé. Le poing serré, Grace décessera le haut de sa combinaison de vol. Son coup craqua et elle passa sa main derrière sa nuque pour masser les tensions qui montaient.
Le petit vaisseau s'ouvrit enfin laissant entrer un air désagréable dans l'habitacle.
Ils avaient beau avoir atterrit à l'écart de la ville, toutes les explosions avaient engendrée d'énorme formation de poussière et de fumée qui pouvait se sentir à des kilomètres à la ronde. Grace grimaça et sortie son arme de poing. Descendant du rapace, elle suivie le petit groupe sur quelques mètres avant qu'une transmission ne résonne.

- Mayday ! Mayday ! Ici l'enseigne première classe Shadow du Battlestar Galactica. Est-ce que quelqu'un me reçois ?

- Shadow ? Je le connais. C'est un pilote de viper.

Grace ce précipita à l'intérieur et actionna la radio.

- Shadow ici Furious Girl. On te reçoit. Quelques grésillements ce firent entendre.

- Shadow est-ce que tu me reçois ?

Le rapace devait décoller. Il ne pouvait pas attendre trop longtemps.
Les marines avaient des radios longues distance normalement. Il devait pouvoir se brancher sur la bonne fréquence et retrouver le pilote. Le seul hic était qu'ils risquaient par la même de se faire trouver par les cylons. Ils surveillaient surement les fréquences radio. Ils devaient faire vite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 13:09

Cela faisait plusieurs minutes maintenant que Fred demandait de l'aide à la radio. Personne ne répondait pour le moment. Vu que la position était loin d'être sûr, il décida de ne pas rester ici. L'endroit le plus proche où ils pourraient être en sécurité se trouvait être l'armurerie trois pâtés de maison plus loin en direction de l'extérieur de la ville. Sa sœur se réveilla enfin. Elle n'avait pas de blessures physique mais quelques égratignures. Les yeux encore à moitié fermer  elle laissa échappé un petit gémissement. Son père lui mit la main sur la bouche pour éviter qu'elle n'alerte pas l'ennemi.

Amanda – Mais qu'es qui s'est passé où est John si c'est une blague elle est loin d'être   drôle Fred

Fred - Amanda reste calme je t'en prie, John t'a… Sauver la vie  il a donné la sienne pour te sauver…  je suis désolé frangine. Je n'ai pas le temps de t'expliquer, mais nous sommes en guerre Caprica a été attaqué je ne sais pas par qui si ce sont des attentats ou les cylons on va trouver un abri et là je t'expliquerais  tout  se qui s'est passé.



La jeune femme ce mi a tremblé des larmes si mire a coulée le long de ses joues. Fred se sentait impuissant  il la prit dans ses bras  et lui murmura dans l'oreille que  tout  irai bien  qu'il ne les laisserait pas tombé. Il l'aida à ce relevé et ils se dirigèrent vers l'armurerie avec un peu de chance il y aura de quoi les aider là-bas. Alors que le groupe se trouvait à cinquante mètres  de l'armurerie Fred continuait ses appels de détresse.  Quand d'un coup dans la radio de grésillements si firent entendre, puis une voix.

Grace - Shadow ici Furious Girl. On te reçoit.

Cette voix lui était familière il la reconnue immédiatement. Une lueur d'espoir et une grande joie l'envahis à ce moment précis. Pour ne pas rester a découvert il pressa le pas pour arriver dans l'armurerie qui était déserte la porte étant fermée il força l'entrée pour s'y abriter

Grace - Shadow est-ce que tu me reçois ?


Fred - Ici Shadow je te reçois Furious Girl. Si tu savais comme ça fait plaisir d'entendre ta voix.  Qu'es qui se passe il y a eu plein d'explosion nucléaire ici  j'ai trouvé refuge avec deux civils  je ne peux pas trop parler de l'endroit où je me trouve je ne sais pas si les ondes sont interceptées. Grace tu me reçois ?



Il avait à peine fini sa transmission que des bruits se firent entendre  à côté d'eux. Fred ramassa trois fusils qui se trouvaient dans les râteliers fouilla un peu le comptoir et trouva une caisse de munitions. Le temps de charger quelques magasins les bruits se rapprochaient. Pour ne pas se faire repérer à cause de la radio il brancha une oreillette.  Il tendit un fusil à son père et un à sa sœur.



Amanda – Tu veux que je fasse quoi avec ça je suis une scientifique pas un soldat je ne sais pas  me servir de ce truc. Et depuis combien de temps papa n'a t'il pas utilisé  d'arme



Elle secoua la tête et eu un petit rire a l'idée de l'image que cela donnerait une femme en robe de mariée un fusil à la main. Les bruits étaient maintenant  à quelques mètres de leur position  les armes étaient munitionnées et chargée …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Maître du Jeu
Personnage Non-Joueur
avatar

Âge du Personnage : 0

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 13:46

Tout le monde avait débarqué du rapace, à l'exception de l'Enseigne Johnson qui s'apprêtait à redécoller pour protéger le rapace. Alors que celui-ci avait dépassé la cime des arbres, un missile cylon percuta de plein fouet l'engin qui explosa dans une gerbe de feu, projetant des débris métallique sur son équipage.
Quelques secondes plus tard, l'équipage du rapace détruit reçu une transmission coloniale sur leur radio.

-Ici l'équipage du Colonial One, à tout le personnel militaire mission prioritaire : nous avons un problème avec nos moteurs et demandons une assistance immédiate. Nous nous trouvons à l'est de Wesburg. A tout le personnel militaire, répondez.

_________________


Le Maître du Jeu est un Compte pouvant être utilisé par chacun des membre de l'équipe du forum.
Pour plus d'informations, requêtes, critiques ou autres, merci de vous adresser à l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 14:17

Ils avaient capté la transmission d'un autre pilote. Un dénommé Shadow. Mais Grace eu à peine le temps de répondre que leur rapace explosa au dessus de leurs têtes, touché par un missile.

-A TERRE !

Jackson se jeta au sol et mis ses deux mains sur sa tête, pour la protéger d'un quelconque débris métallique. La déflagration chauffait sa peau à plusieurs mètres de distance. Il y eut des bruits sourds tout autour de lui. Il espérait que rien ne viendrait le transpercer. Après quelques secondes, Adam se releva difficilement, étourdi, et se précipita vers Grace, toujours au sol. Des débris enflammés jonchaient le sol.

-Grace, ça va ? Rien de cassé ?

Il l'aida à se relever et la prit par les deux épaules pour la maintenir en place et regarder si tout allait bien. Ça avait l'air d'aller. Puis il jeta un coup d’œil autour de lui. Au sol, un marine gisait, la tête en sang, et l'autre avait la main sur sa carotide, cherchant le moindre pouls. Ce dernier secoua la tête en direction de Jackson pour lui signifier que son coéquipier était décédé. Adam se frotta la barbe, déconcerté. C'était plutôt mal parti pour eux. Mais soudain, une transmission grésilla dans la radio des personnes présente.

-Ici l'équipage du Colonial One, à tout le personnel militaire mission prioritaire : nous avons un problème avec nos moteurs et demandons une assistance immédiate. Nous nous trouvons à l'est de Wesburg. A tout le personnel militaire, répondez.


Adam se tourna vers la dernière pilote du groupe. Il n'y avait pas 36 solutions, c'était une opportunité qu'ils devaiet saisir à tout prix.

-Grace, c'est notre chance. Les moteurs, c'est ma spécialité et nous n'avons plus de moyen de nous échapper. Il faut la saisir, c'est inespéré. En plus, nous ne sommes pas loin de leur position, nous y serons en une petite heure.

Adam attendit sa réponse et saisi sa radio.

-Colonial One, Colonial One, ici le Chef-Maître Jackson. Nous faisons parti d'un groupe de sauvetage et je pense pouvoir nous aider. Il nous faut un moyen de repartir, on arrive.
-Bien reçu Chef, on vous attend. Dépêchez vous, les Cylons ne vont pas tarder à nous cueillir.

Adam ramassa son blaster et vérifia la chambre. Il était effrayé de croiser un Cylon ou même pire, plusieurs. Mais si il ne voulait pas mourir inutilement au milieu de nulle part, il devait se ressaisir, prendre son courage à deux mains et se forcer à avancer. En plus, il ne voulait pas passer pour une poule mouillée devant l'Enseigne Chan. D'un mouvement de tête, il lui fit signe qu'il la suivait.


Dernière édition par Adam Jackson le Mar 18 Aoû 2015 - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 19:12

L'eau ruisselant sur son visage lui fit un bien fou.
Mike resta sous la douche un bon moment avant de se résigner à enfin en sortir.
Après six mois passé à ramener du Tylium sur un vieux cargo déclassé sans système PRL, ces trois jours de repos étaient le bienvenue.
A peine avait-il posé le cargo et remplit les papiers qu'il avait congédié l'équipage et avait fui le plus loin possible de Caprica, pour rejoindre son "refuge"
Une petite maison perdu au milieu des bois vers Wesburg.
Personne, Jenny mis à part, n'en avait entendu parlé.

Il noua une serviette autours de sa taille et sorti sur le balcon.
L'air était frais et embaumait la forêt. Il en emplit ses poumons et rentra.
Il s'habilla et se dirigea vers la cave pour aller se chercher une bouteille d'ambroisie.

Brusquement, le soleil s'assombrit, et un souffle violent le projeta dans la cave. UN bruit assourdissant se fit entendre.
Il percuta le mur dans un bruit sourd et sombra dans l'inconnu.

Quand il revint à lui, il était environné de ruine. Seul les murs de la cave restait encore debout.
Il se leva péniblement, sa jambe et sa tête le faisait horriblement souffrir.
Il se dirigea au milieu d'un paysage de cauchemar; les rares arbres étaient en feu quand ils n'avaient pas été tout simplement liquéfié.

Il aurait voulu crier mais aucun son ne sorti de sa gorge en apercevant le champignon atomique s'élevant vers ce qui semblait être Caprica.
D'autres similaires s'élevaient de ci, de là.

"Par les Dieux !!! bouge ! ne reste pas là ! fuis ! MAINTENANT"

Il se mit à courir aussi vite que sa jambe le lui permettait. Il croisa la route de Wesburg; deux cadavres de véhicules se trouvait là, encastré l'un dans l'autre.

Il s'approcha doucement, et jeta un rapide coup d'œil dans le premier.
Mike poussa un cris d'horreur et se mit à vomir.
Les cadavres carbonisés de ce qui devait être une femme et son enfant.
L'autre véhicule était une voiture de police, là aussi il ne restait plus du conducteur qu'une masse informe, carbonisée.
Il se releva et sentit un profond sentiment de désespoir l'envahir.

Un grésillement le tira de sa stupeur, la radio de la voiture semblait avoir miraculeusement survécu.

"...Grr..l'équi...Colonial One...militaire mis..... prob.....moteurs...grr.. immédiate....est de Wesburg...personnel militaire, répondez."

Mike surmonta sa répulsion, poussa brusquement le cadavre saisit la radio.

"Colonial One, Est-ce que vous me recevez? à vous !... Colonial One Est-ce que vous me recevez ! PAR LES DIEUX REPONDEZ !"  

La radio continua à grésiller, aucune réponse ne se faisait entendre.
Il poussa un soupir et repris la radio.

" Colonial One, je suis l'enseigne Mike Collins, je viens vers vous"

Sans avoir aucune idée si son message avait été reçu, il se remit à courir.
Derrière lui, le nombre de champignons atomiques ne cessaient d'augmenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 20:48

Lorsqu'on lui avait annoncé sa nouvelle affectation, Mathys avait mis quelques longues minutes à réaliser : le Battlestar Galactica, wouah... Il n'arrivait pas à y croire ! Ce qu'il ne savait pas, à ce moment-là, c'est que le vieux vaisseau était sur le point d'être désaffecté. Lorsqu'il l'apprit, près de 10 heures plus tard, il était déjà en permission sur Picon, et il bascula dans un abîme d'incertitudes. Pour quelle raison l'envoyait-on là-bas ? Qu'avait-il bien pu faire pour mériter pareille sanction ? Parce qu'il ne fallait pas se leurrer, ça en était forcément une, quelles perspectives de carrière aurait un pilote de viper sur un appareil désaffecté ? C'est ce qui le décida à rejoindre Caprica, il fallait qu'il parle à Kylara, sa mère adoptive, elle avait de l'expérience, elle saurait le conseiller. C'est ainsi qu'il embarqua sur le Leodgardi, un transporteur qui faisait la liaison. Il passa tout le voyage à s'interroger, tout enthousiasme envolé. Il n'était plus si pressé de rejoindre le Battlestar...

Ils pénétraient dans l'atmosphère de la planète quand les premiers champignons nucléaires apparurent. Médusé, le jeune pilote les avaient regardés fixement pendant de longues minutes avant de réaliser ce qui se passait. En levant les yeux vers l'infinité noir de l'espace, il avait aperçu les premières Basestars, et comprit. Comment était-ce possible ? Et surtout pourquoi ? Pourquoi, après 50 ans de silence, les Cylons revenaient-ils à la charge, plus teigneux que jamais de toute évidence ? Avaient-ils ruminé quelque basse et stérile vengeance pendant tout ce temps ? Ça paraissait incroyable et pourtant... Il en était encore à ses introspections lorsqu'un choc d'une violence inouïe avait secoué le vaisseau. Ils étaient touchés ! Les cris avaient fusé, les civils terrifiés s'accrochant à leur siège tandis que le pilote essayait désespérément de maîtriser la trajectoire du Leodgardi. Peine perdue, l'appareil allait se crasher, et tout ce qu'il pourrait faire, c'était limiter les dégâts.

Mathys se plia en deux, la tête entre les jambes et les bras repliés dessus. Les gens hurlaient, certains se levaient, tombaient dans les travées. Leurs vies étaient entre les mains du pilote, et le jeune homme implorait les Dieux de Kobol qu'il ait l'expérience suffisante pour éviter l'explosion pure et simple en touchant le sol. Tout se passa très très vite, il y eut un choc, il se sentit propulsé en avant, violemment retenu par sa ceinture de sécurité, puis rejeté en arrière où sa tête alla heurter quelque-chose qui l'assomma purement et simplement. Fondu au noir... Lorsqu'il émergea, il porta instinctivement la main à sa nuque, la ramenant en sang. Il grimaça, cherchant à comprendre ce qui lui était arrivé. Les champignons nucléaires lui revinrent, les Basestars, la descente infernale. Il batailla un moment avec sa ceinture, réussit finalement à se détacher, tomba sur le côté. Il regarda autour de lui, le spectacle était atroce, du sang partout, un corps avec une tête arrachée, des morts... Seigneurs de Kobol...

- Maman ! Maman !
Des appels, des pleurs... Il n'était pas le seul survivant. Il dut s'y reprendre à plusieurs reprises pour réussir à se lever et à tenir sur ses jambes, mais il finit par y parvenir. Il appela, secoua les corps qui paraissaient à peu près intacts sur son passage. Avec soulagement, il vit deux ou trois autres personnes se relever à leur tour. L'appareil avait été éventré sur tout le côté gauche, il passa la tête dans le trou pour voir où ils se trouvaient. En bordure de forêt, à l'est d'une ville plus ou moins en ruines, plus ou moins en flammes. Au loin, la silhouette d'un vaisseau intact. Le paysage tanguait par moments, il perdait trop de sang. Il sauta au sol, faillit valdinguer par terre, se rattrapa comme il put. Il récupéra un tee-shirt d'une blancheur éclatante dans une valise éventrée, le plaqua sur sa nuque en appuyant fort pour endiguer le saignement. Il fallait rallier cet appareil, quitter Caprica. Si les Cylons envahissaient la planète, ils ne seraient à l'abri nulle part.

Un homme l'interpella du dessus, par l'énorme trou dans la carlingue. Il désigna le vaisseau, lui demanda de rallier les survivants et de les faire descendre. L'homme hocha la tête, et ils furent bientôt une dizaine autour de lui, seulement une dizaine sur les 120 passagers que pouvait embarquer le Leodgardi. Il refusa d'y songer, et il allait se mettre en route lorsqu'un groupe surgit d'entre les arbres. Il se plaqua contre la carlingue dévastée en faisant signe aux autres de faire silence pour les observer sans être vus. Il reconnut des uniformes dans le lot.
Revenir en haut Aller en bas
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 21:05

- Ici Shadow, je te reçois Furious Girl. Si tu savais comme sa fait plaisir de t'entendre ta voix. Qu'est ce qui ce passe ? Il y a eu plein d'explosion nucléaire ici. J'ai trouvé refuge avec deux civils. Je ne peux pas trop parler de l'endroit où je me trouve je ne sais pas si les ondes sont interceptées. Grace tu me reçois ?

- Cinq sur cinq Shadow. Quelques interférences c'est tout. Ecoute. Nous devons bouger. Nous sommes a découvert.

Grace prit la radio du marine restant et chercha une fréquence.

- Le rapace doit décoller. Contacte nous sur cette fréquence et envoie nous ta position en morse. J'espère que sa suffira pour brouiller les pistes des cylons ou au moins les perturber. On va venir vous chercher. Je dois couper. J'espère que tu as reçu ma réponse. Bonne chance Fred.

Grace coupa la communication et sortit du rapace.

- Tu peux y aller Johnson. On te contacte pour le rapatriement. Grace fit un signe de tête au second pilote qui décolla quelques secondes plus tard.

Soudain, une déflagration retentit suivis d'une onde de choc. Grace ce jeta sur le sol pour éviter les débris du rapace qui venait d'être percuté par deux missiles. L'onde de choc la plaqua au sol quelques secondes. Un morceau de métal l'avait frappé à la tempe lors de l'explosion et un mince filet de sang coula jusqu'à son coup.

- Johnson !!

Grace n'y croyait pas ses yeux. Johnson…le malheureux ne pouvait pas avoir survécu. La carcasse encore brulante du rapace c'était écrasé à quelques mètres d'eux.

- Grace ça va ?  Rien de casser ?

Adam aida Grace à ce relevé. La jeune femme était encore sonnée par le choc. Elle avait eu de la chance, le débris qu'elle avait pris ne l'avait que légèrement éraflé. Une larme coula sur ça joue.
Le ventre serré, elle regarda brûlé le reste de l'engin.
Adam la maintint quelques secondes pour être sûr qu'elle ne tombe pas.
Reprenant ses esprits, la jeune femme se tourna vers le marine.

- Il faut nous écarter. Le carburant n'a pas été totalement consommé et les flammes vont attirer les cylons. Le rapace peut encore explosé.

Autour d'eux, la forêt semblait calme et déserte. Mais il ne fallait pas se fier à tous ça. La communication avec Shadow avait été coupé lorsque le rapace avait décollé. Comment savoir ou se trouvait le pilote. Grace espérait qu'il avait reçu le message et qu'il les recontacterai bientôt. Un pilote pourrait leur être utile.
C'est alors qu'une nouvelle communication retentit dans la radio du marine. Ce n'était pas Shadow cette fois.

- Ici l'équipage du colonial One, à tout le personnel militaire mission prioritaire : nous avons un problème avec nos moteurs et demandons une assistance immédiate. Nous nous trouvons à l'est de Wesburg. A tout le personnel militaire répondez.
Adam ce tourna vers Grace.


- Grace, c'est notre chance. Les moteurs, c'est ma spécialité et nous n'avons plus de moyen de nous échapper. Il faut le saisir, c'est inespéré. En plus, nous ne sommes pas loin de leur position, nous y serons en vue dans une petite heure.

- Chef attendait, on ne peut pas partir comme ça. Il y a Shadow a récupérer. Deux civils l'accompagnent. On ne peut pas les abandonner car un vaisseau du gouvernement est en panne. On doit récupérer Shadow avant. Il nous aidera pour le colonial one. Mais nous devons faire vite. Leur communication à surement déjà était captée. Il ne tiendra pas longtemps.

Il était hors de question d'abandonner des gens pour sauver l'élite de la population. Grace avait déjà vécu ça dans le passé. Lors d'une mission d'entraînement pour l'école militaire. Elle avait failli être renvoyé, car refusé de secourir des politiciens pleins aux as aux dépends de gens de la population. Il était hors de question que cela se reproduise. Surtout pas dans un cas comme celui-ci.
Il devait comprendre que ce détour leur permettrait de récupérer un pilote qui savait tirer et deux innocents.

- Colonial One, Colonial One, ici le Chef-Maître Jackson. Nous faisons partie d'un groupe de sauvetage et je pense pouvoir vous aider. Il nous faut un moyen de repartir, On arrive.

- Bien reçu Chef, on vous attend. Dépêchez-vous, les Cylons ne vont pas tarder à nous cueillir.

Avez-t-il seulement écoutez ce qu'elle avait dit ? Peut importe. Elle avait le grade le plus haut pour le moment et elle décida d'aller porter secoure à Shadow.

- On va porter secoure à Shadow avant tous. on aura besoin de toutes les mains disponible pour protéger le Colonial One!

Le rapace explosa de nouveau projetant toutes les personnes à quelques mètres de à ? Heureusement aucune perte à déplorer le rapace étant suffisamment loin.
Grace ce releva et ne peu s'empêcher de vomir. A quelques mètres d'eux, l'enseigne Johnson le corps carbonisé avait était expulsé de l'habitacle par le souffle de la seconde explosion.

Ils ne devaient pas rester là. Il devait avancer. Le marine semblait aussi désemparé qu'eux. D'un signe de la tête, après avoir ramassé son blaster, Le Chef Jackson fit signe à Grace qu'il la suivait.

- Allons y!

Grace prit une profonde inspiration pour endiguer la nouvelle vague de nausée qui s'emparait d'elle récupéra son blaster au sol et ce dirigea suivis du petit groupe vers la forêt.
Quelques minutes à peines après leur départ, une nouvelle explosion retentit et un vaisseau en flamme passa au-dessus de leur tête. Il s'écrasa non loin de là.
On aurait dit un cargo colonial.

- On doit aller voir s'il y a des survivants !

Grace ce mit à courir en direction du lieu de l'impact. Les cylons avaient surement vu le vaisseau tomber et aller bientôt tomber dessus pour éradiquer les survivants possibles. Il fallait ce dépêché. Quelques minutes plus tard, la fumée de l'accident apparut. Ils étaient proches. Prudente, Grace ralentit le pas au côté de ses compagnons. Le blaster baissé, elle avança à pas de loup. Devant eux, une partie de la forêt avait était arraché par le vaisseau laissant un cratère sur une grande longueur jusqu'à leur position. Au loin, elle crut discerner des civils.

- On avance en formation. Soyez prudent. Chef surveillez nos arrière. Toi à mes côtés surveille la droite. Je m'occupe de la gauche. Essayez de longer ce qu'il reste des arbres le plus possible c'est notre dernière barrière avant d'être à découvert!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Roslin
Présidente des Colonies
Présidente des Colonies
avatar

Surnom du Perso : Présidente (Civile)

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 22:27

Tout était calme à bord du Colonial One. Ils revenaient d'une mission sur le Galactica, que Laura n'avait pas trouvé des plus agréables.

J'espère ne plus jamais revoir ce Commandant Adama, un véritable ours mal léché, ne supportant pas l'autorité civile, ni quoi que ce soit ayant un rapport avec les civils.

Soudain, Billy lui passa une communication venant du président Adar, Laura n'avait vraiment pas envie de l'entendre, pas envie de devoir se justifier ni se battre, c'était fini et ce depuis longtemps...Le médecin le lui avait également confirmé. Elle allait mourir de la même façon que sa mère....

Peut-être devrais-je tout arrêter.... revenir à ma passion première, l'éducation.

Tout en pensant, elle regardait ce qui l'entourait, les hôtesses, toujours sur leur 31 et ... sexy

Laura les observa avec un peu plus d'insistance

On dirait que finalement, il préfère les grandes blondes à forte poitrine, je suppose qu'il a eu son mot à dire dans le choix de l'équipage, que serait le Colonial 1, symbole de la présidence actuelle sans une horde de femmes sans cervelle, mais sexy, prêtes à tout pour avoir leur part du gâteau


- Madame ? Le président

Zut, je l'avais presqu'oublié...

Elle prit le combiné.

-Oui, monsieur le président...
- ....
- Que voulez-vous dire Mr le président ?
- .....


Billy n'entendait rien de la conversation mais avait compris immédiatement au visage de sa boss, que cette conversation n'était pas ce qu'elle avait envie d'entendre maintenant.

- Je n'ai pas envie de discuter de quoi que ce soit, en ce moment.
- ........
- Quoi ?!!!!! C'est une plaisanterie !!!!!!!
- ........


Une première explosion se fit entendre au loin, Laura regarda par la fenêtre et vit un champignon nucléaire se former. Le souffle fit tanguer le C1

Laura resta interdite, 50 ans de paix, 50 ans sans en entendre parler.

Les civils se trouvant à bord, commencèrent à paniquer. Laura était partagée par la colère ressentie pendant sa conversation avec Adar et la peur

- .....

- Adar,  dis-moi que tu n'as pas fait ça !
- .....
- Adar, Adar ?


Une 2ème explosion toucha le sol de Caprica

- ....
- Je me fous de tes excuses !


Puis chuchotant presque...

-Vous répondrez de vos actes devant la justice, Monsieur le président

Laura voyait le palais présidentiel depuis son hublot et l'imaginait dans son bureau, buvant directement au goulot d'une bouteille.

- ......
- Croyez-moi, Mr le Président, si nous nous en sortons vivants, vous paierez !


Soudain une autre explosion frappa le palais présidentiel. Etant plus près, le souffle poussa le C1 hors de sa trajectoire.

Même si elle pensait qu'il méritait le pire des châtiments, Laura ne put s'empêcher d'avoir le souffle coupé.

Son regard était perdu dans le vide quand le missile les frôla, sans les détruire mais fit exploser un raptor non loin de là.

Les cylons attaquait non seulement par de multiples bombes nucléaires mais avaient également des vaisseaux de combats.

Laura pensait qu'ils avaient échappé de peu quand un débris venant du raptor les toucha de plein fouet, le C1 commença à perdre de l'altitude.

Laura attrapa le bras de l'hôtesse passant à côté d'elle. Une grande blonde aux yeux bleus

- Mettez votre ceinture de sécurité Madame et prenez la position pour un atterrissage forcé, le Pilote n'arrive plus à diriger le vaisseau, nous devons nous poser en urgence.

Quelque chose interpella Laura mais sans pouvoir mettre le doigt dessus, quelque chose sonnait étrange dans la bouche de cette hôtesse mais elle obéit, rien d'autre ne pouvait être fait pour le moment.

Je suppose qu'ils ont envoyé un message de détresse.

Mais Billy semblait paralysé de peur.

- Billy...
- ....

-Billy !
- Madame ?
- Asseyez-vous et prenez la position, MAINTENANT !
- Euh oui, madame, excusez-moi

Billy s'exécuta.

Après de longues minutes qui semblait avoir duré un siècle, il se posèrent non sans fracas...Tout vola dans le vaisseau...

Elle souriait !, Elle semblait heureuse de ce qui se passait !


Laura se redressa et chercha l'hôtesse, des yeux.

- Billy, Elle souriait


Une valise frappa la tête de Laura, elle sombra dans l'inconscience.

_________________


                     SHIPPER ET FIER DE L'ÊTRE !!!

   "Notre devise : CRN ! Mais personne sait ce que ça veut dire !"


Dernière édition par Laura Roslin le Lun 10 Aoû 2015 - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 10 Aoû 2015 - 22:32

Fred tenait son fusil fermement en visant la port d'entrée qu'ils venaient d'emprunter. Les bruits étaient de plus en plus forts  et le petit groupe  constitué d'un pilote d'une scientifique et d'un vieillard devait tenir leur position.  Fred chuchota  de ne tirer que s'ils sont sûr de leur coup. Une silhouette apparaissais au loin on ne distinguait pas très bien ce quel représentait, il y avait pas mal de poussière. La forme devint plus visible c'était un humain. Fred se le va en criant

Fred – ARMEE COLONIAL IDENTIFIEZ VOUS IMMEDIATEMENT

Inconnu – Je …. Je… Je m'appelle Bill ne… ne tirez pas  je vous en supplie nous sommes poursuivit par des Cylons.


Des Cylons ce n'était donc pas un attentat, mais une attaque des Cylons après 50 ans ils étaient revenus pour les exterminé cette idée lui glaça le sang il n'avait pas le temps de tergiversé l'homme lui avait annoncé qu'ils étaient poursuivit mais combien étais il  et combien de Cylons les poursuivaient.Fred  - Ok baisser vos armes  venez vite vous mettre à l'abri  combien êtes-vous et combien de Cylons vous poursuivent? Ceux qui savent se servir d'une arme  servez vous dans les râteliers dépêchez vous.

Bill – Nous sommes une dizaine et deux Cylons sont à nos trousses


Pendant que bille lui expliquais cela, les autres survivant commencèrent à se mettre à l'abri dans l'armurerie. Fred en avait compté douze au totale.  Quelque un se munirent d'armes pour défendre la position. Les bruit de pas mélangé à un bruit de métal lourd se faisait de plus en plus proche cette fois ce n'était pas des humains, mais des maudit toasteurs. Fred n'en avait encore jamais vu en vrai il était mort de peur mais c'était le seul dans ce groupe de quatorze qui pouvait faire quelque chose. Tout le monde était à présent prêt a dérouillé du Cylon. La porte était restée ouverte et bientôt une silhouette apparaissait dans l'ouverture de cette dernière. Une forme bien plus imposante que celle d'un humain avec une lumière rouge qui faisait des vas et vient  de gauche à droite. La masse passa la porte et Fred cria



Fred – FEUUUU



Toutes les armes se mire à tirer autant celle des Cylons que celle du groupe les balles volaient de partout. Fred se trouvait cacher derrière le comptoir comme la majorité du groupe deux personnes se trouvaient malheureusement  exposé. Les Cylons  les on tués en premier. Fred avait l'impression que les balles ne leur faisais rien  qu'elles ricochaient. Bon sang  sacré blindage. Dans le comptoir se trouvait un petit trou qui pouvait à peine laisser passer le canon d'une arme. Fred s'en servit pour tirer sur les Cylons sans s'exposer. Les vitrines explosais les une après les autres les vitres de la vitrine principale explosa à son tour  un Cylon était toucher et commença a vacillé. La vitrine en dessus de Fred éclata en plusieurs morceaux et une grenade lui tomba sur le coin de l'oreille ce qui lui causa une jolie entaille. Sans même réfléchir il dégoupilla cette dernière et l'envoya en direction des Cylons. Une énorme explosion retentis puis soudain le silence. Un silence lourd  un peu effrayant. La radio se mit a grésiller c'était Grace. Fred lui répondit après s'être assuré qu'il n'y avait pas de danger


Fred – Ici Shadow Message reçu fort et clair. Douze survivent armé nous avons avec nous un petit arsenal du matériel  des outils et des vivres. En ce qui concerne notre transmission laisse tomber nous avons capté la transmission de Colonial one nous nous rendons sur place  


Fred n'attendais pas de réponse il savait que Grace arriverait à déchiffré son emplacement  il rechargea son arme et demanda a tout le monde de faire pareil avant de prendre la route pour rejoindre Colonial Heavy 798.


Dernière édition par Frederic Brown le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Ven 14 Aoû 2015 - 13:27

Les nouveaux arrivants approchaient avec prudence, arme au poing et en formation. Cela rassura immédiatement Mathys, car des Cylons n'auraient sûrement pas pris tant de précautions. Et puis on aurait sans aucun doute entendu les centurions arriver de loin. Seulement il ne savait pas à qui il avait affaire, et il s'agissait de ne pas se faire descendre sur un coup de sang ! Il leva les mains en l'air et se montra, s'efforçant de ne pas faire de geste brusque. De là où il se trouvait, il ne voyait que trois personnes, une femme et deux hommes, dont l'un était plutôt du genre grand costaud. Toutes les armes se pointèrent sur lui dès qu'il apparut, et il jugea opportun de s'identifier.
- "Enseigne 1ère classe Mathys Aidan, ne tirez pas ! J'étais à bord du Leodgardi en provenance de Picon, j'étais en permission. Un missile nous a touchés en phase d'approche, nous nous sommes crashés violemment, je suis avec quelques survivants..."

Les armes se baissèrent à nouveau en direction du sol, et les militaires coururent vers eux, à demi pliés en deux. La jeune femme portait un uniforme de pilote, elle avait le même grade que lui, et à la grande surprise de Mathys, elle affichait l'écusson du Battlestar Galactica. Le vaisseau qu'il était sensé rejoindre à l'issue de sa perm'. Elle se présenta comme l'enseigne Chan, et déclara immédiatement que le crash allait attirer les Cylons et qu'ils devaient évacuer l'endroit au plus vite, en rassemblant les civils. C'étaient donc bien les Cylons !
- "C'est que... je ne suis pas sûr que tout le monde ici soit capable de marcher, nous avons été sacrément secoués." Il retira alors, en un geste éloquent, le tee-shirt sanglant qu'il avait coincé dans sa nuque avec le col de sa chemise. Ils allaient devoir aider les plus faibles à marcher. Il se tourna en direction du vaisseau apparemment intact qu'il avait aperçu en quittant la carcasse éventrée du Leodgardi.

- "Peut-être que celui-là est encore à même de voler... Encore que je me demande bien ce qu'il attend !"
Le mécanicien du groupe lui apprit alors qu'il s'agissait ni plus ni moins du Colonial One, et qu'ils avaient un problème de moteurs. L'homme pensait pouvoir réparer, mais avant de s'y rendre, ils devaient encore passer récupérer un autre groupe de civils qui se trouvaient en compagnie d'un pilote du nom de Frederic Brown. Mathys jeta un œil à son propre groupe et secoua la tête. Ils seraient incapables de suivre. S'ils arrivaient jusqu'au Colonial One, cela tiendrait déjà du miracle. Il se tourna vers Grace, employant d'instinct le tutoiement.
- "On ne peut pas traîner tous ces civils derrière nous ! Je propose de les conduire au Colonial One, avec le chef pour qu'il puisse commencer les réparations. Vous continuez jusqu'au groupe Brown. Qu'est-ce que tu en dis ?

C'est alors qu'apparurent, au loin sur la route, une série d'énormes camions bâchés. Mathys fronça les sourcils, étreint d'un très mauvais pressentiment. Ils avaient de la compagnie, et ça puait le Cylon à plein nez. Il recula en direction des survivants massés à proximité de la carcasse. Il se sentait, d'une certaine manière, responsable d'eux. Le marine qui, jusqu'à présent, n'avait pas ouvert la bouche, lui tendit une arme qu'il avait en surplus. Math s'en empara, vérifia le charger et ôta la sécurité. Puis il rassembla ses ouailles, et leur désigna le Colonial One. Ils partirent clopin-clopan, aussi vite qu'ils le pouvaient. Mathys se tourna vers Grace, guettant toujours une réponse à sa suggestion. Il ne fallait plus traîner, les camions se dirigeaient droit vers eux à présent.

[HJ - Le tour de jeu est donc le suivant, si j'ai tout bien compris : Frederic, Adam (passé à sa demande), Mike (délai dépassé), Mathys, Grace, Laura.]
Revenir en haut Aller en bas
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Ven 14 Aoû 2015 - 17:24

Mike courait dans la forêt, sa jambe le lançait de plus en plus.
Il s'arrêta essoufflé contre un arbre.
"Frak, je suis trop vieux pour ses conneries" Il regarda vers le ciel en direction des champignons.
Ceux ci semblaient se multiplier de plus en plus.

Soudain, un bruit assourdissant le tira de sa torpeur, un vaisseau, ou du moins ce qu'il en restait, passa juste au-dessus de lui.
Il piqua vers le sol et s'écrasa lourdement provoquant un bruit effroyable et une explosion.

Mike s'était jeté au sol en sentant le vaisseau heurter le sol. un souffle chaud le submergea et une forte odeur de propergol le pris à la gorge.
Il sentit des débris s'écraser autours de lui.
Il se releva lentement et se dirigea doucement en direction de l'épaisse fumée noire qui s'élevait du lieu du crash.
Ce dernier ne se trouvait qu'à quelques centaines de mètres.
Il gravit une petite colline et aperçut l'épave en contre-bas juste après l'orée de la forêt.

"Le pilote est bon, il a réussit aux moins à éviter les arbres"
Il se rappela son propre crash des années auparavant. Il avait pu en réchapper mais beaucoup d'autres n'avaient pas eu cette chance.

Le vaisseau était éventré, un large sillon, parsemé de débris témoignait de la violence de l'impact.
Il s'avança encore un peu et vu un autre vaisseau semblant intact ce lui là.

"ça doit être celui qui a demandé de l'aide, ou même si ça n'est pas lui, voilà ma chance de foutre le camp d'ici"  

Des voix se firent entendre, Mike mis un genou à terre et observa la scène.
Visiblement, il y avait des survivants. Il se leva et les rejoignit.

Alors qu'il allait sortir de la forêt, un groupe émergea à environ cinquante mètres sur ça gauche.
Il se plaqua au sol et observa la scène. trois personnes s'approchaient prudemment de l'épave, il lui sembla reconnaître des uniformes coloniaux.
Il poussa un soupir quand il entendu l'un des survivants s'identifier comme étant un soldat.

Il se releva et descendit vers le groupe. Après plusieurs minutes de descente pénible, Mike arriva enfin à la sortie de la forêt.
Il se reposa encore un peu contre un arbre et massa un peu sa jambe.

[color:67f9=#ff0000]"Frak, cette foutue jambe ne se remettra jamais "

Il reprit sa route en direction des survivants et du groupe. Personne ne l'avait encore vu. Au moment où il allait annoncer sa présence, un bruit provenant de la route attira son attention.
Un groupe de camion se dirigeait vers eux.

" Des secours ou des fuyards ?"

Mike entreprit de les attendre quand son attention se reporta sur les survivants du vaisseau, ceux-ci se regroupèrent et se mirent à partir aussi vite qu'ils le purent en direction de l'autre vaisseau.

Son instinct ne lui indiquait rien de bon quand à ces camions; il se mit à courir aussi vite qu'il put en criant en direction du petit groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Ven 14 Aoû 2015 - 21:04

A la seconde ou Grace entendit le matricule du jeune homme elle baissa le canon de son arme soulagée. Il faisait parti des leurs.

- Enseigne Maidan. Je suis l'enseigne Chan du Battlestar Galactica. Contente de vous voir.

Elle jeta un coup d'œil à la carcasse encore fumante.

- Désolé de vous presser Enseigne, mais nous avons repéré votre crash depuis la forêt. Les alentours grouillent de cylons. Il faut évacuer le site sans perdre de temps.

Grâce désigna le groupe de personnes qui commencaient à se rassembler au pied de l'appareil éventrer.

- C'est que…je ne suis pas sûr que tout le monde ici soit capable de marcher, nous avons été sacrément secoués.

Adam expliqua l'appel du Colonial One et le moteur défectueux.

- On ne peut pas traîner tous ces civils derrières nous ! Je propose de les conduire au Colonial One, avec le chef pour qu'il puisse commencer les réparations. Vous continuez jusqu'àu groupe Brown. Qu'est-ce que tu en dis ?

- Bonne idée. Ils seront plus à l'abri.

La radio que portait Grace ce mit alors à grésiller.

- Ici Shadow Message reçu fort et clair. Douze survivants armés nous avons avec nous un petit arsenal, du matériel, des outils et des vivres. En ce qui concerne notre transmission, laisse tomber nous avons capté la transmission du Colonial One nous nous rendons sur place.

-Bien reçu Shadow. On se retrouve sur place.

Grace coupa la radio.

- La question est réglée. On vous accompagne. Vous aurez besoin. Le Colonial One n'est pas loin, mais on ne s'est pas à quoi nous aurons à faire sur place. Préparez-vous.

Tous à coup, une série de camion apparut sur la route qui bordait l'accident. Grace fronça les sourcils. Mathys avait repéré aussi les nouveaux venus. Ce n'était pas bon.

- Il faut partir. Maintenant !

Les survivants du crash prirent la direction du colonial One leur jambe à leur coup.
Grace entraîna Mathys avec elle suivis de Jackson et du marine. Il était les quatre derniers
Grace prit le bras de Maidan fermement.

- On doit rester derrière le temps qu'ils s'éloignent. Il faut les protéger.

Grace fit signe au marine qui tendit une arme de poing à Maidan.

- On doit tenir la position.

Une perle de sueur coula sur la tempe de Grace. Le stress et la peur surement. Elle avait les entrailles nouées et une nouvelle envie de vomir. Ce n'était pas le moment. Elle se tourna de nouveau vers les camions pour les voir changer de trajectoire et se diriger droit vers eux. Ils n'étaient plus très loin. C'est alors qu'elle vit non loin d'eux entre les camions et leur position un homme qui courait.

- Mathys tu disais qu'il n'y avait plus personne ! D'où y sort celui-là ! Il n'arrivera pas à nous rejoindre…

Grace ce stoppa dans sa course et fit demi-tour. A quelques mètres de là elle dérapa pour ce retrouver à l'abri derrière un morceau de métal arraché au vaisseau.

- On doit l'aider ! Cria-t-elle par-dessus le raffut que faisaient les camions.

- Par ici ! Jackson part au vaisseau ! Toi accompagne le ! Protégeais les civils. Mathys j'ai besoin de ton aide. On doit immobiliser ces camions. ça les retardera. On devrait avoir le temps de rejoindre le colonial one avec lui. Le reste du groupe sera déjà à l'abri.

Grace ce tourna vers Mathys espérant qu'il accepte de mettre sa vie en jeu pour sauver cet homme. Les camions ce rapprochais à vue d'œil. Il n'était plus qu'à quelques mètres du malheureux.
Le chargeur de son arme était bien en place, prête à tirer, Grace ce mis en position de tir et visa.
Le premier tir atterris non loin de la roue d'un camion qui bifurqua à quelques centimètres faisant voler une gerbe de terre. Raté ! Elle devait essayer d'immobiliser le 1er  camion. Cela ralentira les autres. Grace pris une profonde inspiration et visa. Elle devait faire mouche. Elle attendit encore quelques secondes et l'homme se jeta par-dessus la protection de métal. Il atterrit sans grande délicatesse au côté de la jeune femme.
Encore un petit peu…Grace tira la roue droite du camion éclata. Le conducteur perdit le contrôle et braqua son volant entraînant le camion sur le côté. Un bruit métallique retentit alors que celui-ci se coucher dans la terre.

- Oui !

Grace ce tourna contente vers l'homme qui c'était retranché à leur côté.

- Rien de casser ?  

Puis soudain, un silence pesant. Aucun bruit de métal, aucun bruit de moteur. Grace sentis des sueurs froides lui remonter le long du dos. Elle tourna la tête vers Mathys quand soudain une explosion retentit derrière elle. La plaque de métal venait d'exploser sous un tir de laser. à la lisière de la forêt derrière les camions une troupe de cylon avancé en ligne. Ils levèrent leur bras mécanique et tirèrent de nouveau.

- Non c'est pas vrai...Couchez vous ! Hurla Grace en se jetant par terre.

Il fallait fuir. S'ils restaient là ils étaient morts.
Grace ce releva à toute vitesse glissant dans la terre. Le colonial One était devant eux. Ils pourraient l'atteindre. De là où elle était, elle pouvait voir le groupe qui était presque arrivé. Apparemment il n'avait pas eu de rencontre insolite. Un souci en moins.

- On doit partir ! Maintenant !

Une nouvelle salve fusa dans les airs. Grace avait à peine fait quelques mètres avec ses compagnons, qu'elle fut fauchée en pleine course. Le laser lui percuta le bras de plein fouet. Déséquilibré par le choc elle bascula.

- Frak!  

Un cri de douleur s'échappa de sa gorge avant qu'elle ne touche le sol. Son bras ruisselait le sang et imbibé la terre. Grace sentit que la tête commencait a lui tourner. Une nouvelle salve de laser frappa le sol à quelques centimètres d'eux. Tous à coup, elle sentit qu'on l'agripper et qu'on l'a tirait en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 17 Aoû 2015 - 16:28

Fred avait commencé à rassembler le plus de matériel possible. Il faut dire que dans l'armurerie, cela ne manquait pas. Sa sœur avait réussi à se changer  avec des vêtements de chasseur qui était exposé dans la vitrine. Il y avait des sacs de randonnée qui était rempli de munitions d'autres de sérum antiradiation. Toutes les personnes en état de porter une arme en avaient une en mains.


Fred – Il est temps de bouger d'après les transmissions que j'ai intercepté un vaisseau est endommagé pas loin et nous pouvons leur apporter notre aider. Nous quitterons Caprica pour je l'espère, partir à bord du Galactica. Faites attention à vos munitions ainsi qu'où  vous tirez.

Fred entrouvrit la porte, la carcasse du toasteur se trouvait droit devant eux. Fred fut impressionné les cylons avait évolué et ne ressemblait plus au premier modèle. Une fois dans la rue, le petit groupe se dirigea en direction du Colonial Heavy 798.  Ce n'était pas une promenade de santé, il y avait quelque blessé. Le groupe se trouvait maintenant à moins de un kilomètre du point de contact. Une énorme explosion retentie  dans le ciel, un vaisseau en feu piquait vers le sol. Un bruit effroyable retenti au moment où il percuta le sol. Fred se retourna alors vers le groupe.

Fred Bon sang  nous devons y aller,  le vaisseau se trouve sur la route pour le Colonial Heavy 798. Il y a certainement des survit  du moins je l'espère..


Fred et son  groupe accélérèrent, le pas pour rejoindre le site dû crache quand d'un coup un grondement se fit entendre au loin, des camions se rendaient sur place et à voir leur vitesse cela ne présageaient rien de bon. Le groupe se trouvait maintenant tous proche du site, ils approchaient à grands pas. Des bruits de combat faisaient maintenant rage droit devant eux.

Fred –  Merde  dézinguez-moi ses tas de ferrailles.


Alors qu'ils s'approchaient de la zone de crash, un camion quitta la colonne et se dirigea dans leur direction. Comment les avaient-ils repérés? Fred ordonna à son groupe de se mettre à couvrir. Un groupe de cylons descendit de l'arrière du camion et se dirigea vers leur position. Les tires faisaient, un bruit infernal les cylons canardaient leur couverture avec acharnement. Le petit groupe ripostait à chaque fois qu'il en avait l'occasion. Il y avait des pertes dans chaque camp. Alors que Fred se remit couvrir, il fut touché à l'épaule heureusement la blessure était légère, mais elle était douloureuse.  Le bruit du combat cessa. Un silence de mort planait. Le père de Fred le rejoint pour l'aider soigné sa blessure. Après lui avoir appliqué un pansement compressif, il le regarda droit dans les yeux avec un grand sourire.

Bob Brown – Ce n'est rien de grave tu va t'en tirer. Je suis fière de toi Fils


D'un coup le visage de Fred fut rempli de sang. Son père venait d'être touché à la tête et s'effondra sur lui

Fred  NOOOOOOOOOOON PAPAAAAA réponds-moi pitié  tien  le coup, je t'en supplie. Ne me lâche pas maintenant, j'ai besoin de toi  papa. Je t'aime. Tu vas t'en sortir.


Une larme se mit à couler le  long de sa joue, puis une autre. Fred reniflait,  s'essuyait le nez. Amanda était maintenant à genoux  et hurlait de chagrin. Fred la prit dans ses bras pour tenter de la réconforter un peu, mais cette dernière le repoussa.


Amanda  - C'EST TA FAUTE, POURQUOI. Tu L'AS LAISSER MOURIR IL N'AURAIT PAS DÛ AVOIR UNE ARME. Tu L'AS TUER

Fred s'assit parterre la tête dans ses mains..


Dernière édition par Frederic Brown le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mar 18 Aoû 2015 - 2:13

Après avoir répondu à l'appel du Colonial One, tout s'était brusquement enchainé. Ils avaient trouvé l'Enseigne Aidan et un groupe de survivant près d'un transporteur crashé. Adam n'en pouvait déjà physiquement plus. Ils avaient fait plusieurs foulées mais c'était plus ce qu'Adam avait l'habitude de faire en une semaine. Soufflant comme un bœuf, il se regroupa avec les autre et écouta les conversations. C'était confus et désorganisé, mais c'était parfaitement normal au vu des évènements.

- On ne peut pas traîner tous ces civils derrières nous ! Je propose de les conduire au Colonial One, avec le chef pour qu'il puisse commencer les réparations. Vous continuez jusqu'àu groupe Brown. Qu'est-ce que tu en dis ? demanda l'Enseigne.

- Bonne idée. Ils seront plus à l'abri.

Puis, des camions avaient débarqué de nulle part. Adam espérait que ce serait des renforts, ou des survivants. Ils faisaient cap droit vers eux.

- Par ici ! Jackson part au vaisseau ! Toi accompagne le ! Protégez les civils. Mathys j'ai besoin de ton aide. On doit immobiliser ces camions. ça les retardera. On devrait avoir le temps de rejoindre le colonial one avec lui. Le reste du groupe sera déjà à l'abri.

Adam jeta une dernière fois un coup d'oeil vers les engins se dirigeant vers eux, puis vers les pilotes préparant leurs armes. En tant normal il aurait paniqué mais là il ne pouvait simplement pas se le permettre. Il avait des vies sous sa responsabilité. Il prit tout son courage à deux mains et cria de son habituelle voix rauque :

-Allez tout le monde, avec moi ! On se bouge, plus vite que ça !

Il se mit à courir en direction des coordonnées du Colonial One. La dizaine de survivants le suivirent. Il courait bien moins vite qu'eux, mais courait plus vite que jamais. Soudain, des coups de feu retentirent derrière lui. Il avait envie d'y retourner pour aider Grace mais il ne pouvait pas. Elle s'en sortirait, essaya de se rassurer Adam. Mais les tirs e s'arrêtaient pas. Et à l'oreille, ils se faisaient bien arroser. Les Cylons ?
Crachant ses poumons, il puisait dans ses dernières forces pour ne pas tomber. Les autres civils étaient paniqués, ne faisaient pas attention ou il mettaient les pieds. Une femme tomba dans un craquement, puis un hurlement. Adam s'arrêta, ce qui n'était pas pour lui déplaire non plus. Du revers de sa manche, il essuya les très nombreuses goutes de sueur sur son front, et inspecta la cheville de la femme. Elle grimaçait et avait l'air de s'être bien tordu la cheville. Le Chef-Maître n'était pas médecin, mais voyait le corps humain comme une machine, et avait de ce fait quelques notions. Il n'y avait pas le temps, sans réfléchir Adam pris la jeune femme sur ses épaules et commença à courir.

-On y est ... bientôt ! Courage !

La phrase s'adressait autant aux survivants qu'à lui. Au loin dans le ciel jaunâtre, il aperçu plus de fumée que partout ailleurs. Il en déduisait que le Colonial One était proche, derrière la cyme des arbres. Adam songea un instant à retirer sa combinaison orange de mécanicien qui lui tenait bien trop chaud mais c'était hors de question. Il n'avait pas le temps de s'arrêter, et il y tenait. Même si elle était relativement neuve et sans histoire, elle représentait quand même qui il était, et n'avait pas envie de s'en séparer dans ce moment de crise.

Respirant comme un animal, gémissant à chaque foulée, il passa qu milieu de quelques abres et découvrit le Colonial One, la partie arrière de l'appareil ouverte. Plus que quelques dizaines de mètres le séparait de vaisseau. Il puisa dans ses ultimes forces et atteignit la partie dédié à l'embarquement. Autour, quelques gardes de sécurité patrouillaient. Adam passa devant eux sans rien leur dire, il pouvant plus rien faire à part puiser dans ses dernières ressources pour continuer à courir. Il monta la longue rampe et arriva enfin dans un petit sas, tout ouvert. Derrière, des survivants le regardaient, étonnés. Il déposa la jeune femme de ses épaules et appela à l'aide.

-Médecin ! On a une blessée !

Il vit quelqu'un se lever et se diriger vers elle. Il l'abandonna alors, comme le reste des survivants pour se trainer à petites foulée au travers de l’appareil. Celui ci était plus étroit que le Galactica, mais il avait l'habitude, ayant servit sur un Defender quelques années plus tôt. Un appareil militaire mais presque aussi étroit.
Les gens voyant passer le gros bonhommes suant pat hectolitres étaient assez étonnés, certains lui criant même une question à la volée, mais il n'avait pas le temps de répondre. Il passa devant le Capitaine du vaisseau, mal en point. Il était en sang, visiblement sans connaissance, et deux personnes s'occupaient de lui.

Il arriva enfin à l'autre bout du vaisseau, se retrouva face au bureau présidentiel. Autour, un service de sécurité, une femme quinquagénaire habillée d'une manière élégante, et quelques civils en costumes autour d'elle. Il l'avait déjà vue quelque part ... Pendant qu'il essayait de reprendre son souffle, il leva une main en signe de paix.

-C'est ... c'est moi que vous ... avez eu ... à la radio ...

Les services de sécurité l'avaient mis en joue.

-Je suis ... mécanicien à bord du ... du Battlestar ... Galactica ... Je vais réparer vos moteurs ... Il y a une ... une équipe de secours qui arrive ... des militaires du Galactica ... Il faut vite se dépêcher ... Ou est la salle des machines ?

Les agents de sécurité lui désignèrent une porte au fond, Jackson s'y précipita d'un pas lourd et chancelant. Il passa la porte, et vit une trappe métallique au fond. C'était là. Il l'ouvrit, et descendit les marches de l'escalier métallique quatre à quatre. La salle des machines étaient baignée dans une lumière rouge. Le Générateur de secours ayant du se mettre en marche suite à la coupure de l'alimentation principale. Adam jeta un coup d’œil autour, et localisa rapidement ce qu'il voulait inspecter en premier : le générateur électromagnétique, qui générait l'énergie principale du vaisseau après la combustion du carburant. Il s'y précipita, passant ses mains sur le tableau de commande, éteint. Ça commençait bien. Il couru vers un système de communication de la salle et émis sur le canal d'urgence à toutes les personnes dans les environs.

-Ici le Chef Jackson, je suis dans le Colonial ! Je vais en avoir pour un moment à trouver l'origine du problème, alors dépêchez vous de rappliquer ! Ils ne vont pas tarder à arriver !

Adam lâcha le combinet sans raccrocher, se retroussa les manches en retournant vers le générateur.

-À nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mar 18 Aoû 2015 - 10:37

Les civils étaient complètement paniqués, et après ce qu’ils venaient de vivre, on pouvait les comprendre. L’air hagard, ils dévisageaient la fébrile pilote qui s’efforçait de diriger les opérations, et interrogeaient Mathys du regard d’un air perdu. Ils se tournaient instinctivement vers lui, qui avait partagé le crash avec eux. Dès qu’il vit les camions braquer dans leur direction, Mathys comprit que la menace se précisait. Il chercha des yeux celui qui l’avait aidé à rassembler les survivants, lui désigna le Colonial One et lui demanda de partir devant en soutenant les blessés. Puis il reporta son attention sur Grace qui lui désignait un nouvel arrivant.
- "Il a peut-être été éjecté dans la forêt au moment du crash", répondit-il en détaillant le personnage.

Il avait l’air mal en point, il boitait et il semblait en effet douteux qu’il parvienne à les rejoindre avant l’arrivée des camions. Il hocha la tête quand Grace évoqua la nécessité de gagner du temps. Tandis que les autres s’éloignaient sur les pas des civils, ils se mirent tous deux à couvert et Grace visa les pneus du camion de tête, ayant clairement dans l’idée de le faire basculer pour boucher la voie aux autres. Elle finit par y parvenir, après plusieurs tentatives infructueuses, et il se coucha en travers de la route, ce qui permit à l’inconnu de les rejoindre dans leur relatif abri. Leur répit ne dura guère, les centurions cylons avaient sauté des camions sans paraître le moins du monde perturbés, et avançaient à présent sur eux, résolus à tous les exterminer.

Il était plus que temps de sonner la retraite. Ils déguerpirent sans demander leur reste, mais ils n’allèrent pas loin, Grace fut fauchée comme un oiseau en plein vol. Mathys jura, l’attrapa par son bras valide et la souleva presque du sol. Blessée ou pas, elle allait devoir avancer, sans quoi ils étaient cuits. Déjà qu’il ne donnait pas cher de leur peau, les civils atteignant tout juste le Colonial One au loin. Ils n’avaient pas l’habitude de courir ainsi pour leur vie, ils manquaient d’entraînement, étaient à bout de force. Cela s’appliquait aussi au chef de pont, dont la condition physique laissait clairement à désirer. Ils n’auraient jamais le temps de réparer avant que les toasters ne déboulent, c’était perdu d'avance. Mathys réfléchissait tout en courant, mais il ne lui venait pas grand-chose. Son domaine, c’était l’espace, c’est d’hommes de terrain, de marines, dont ils auraient eu besoin.

Ils couraient courbés en deux, de carcasse de voiture en résidu de ferraille issu du Leodgardi, mais les tirs des Cylons se faisaient de plus en plus précis, à mesure qu’ils gagnaient du terrain. Au détour d’un chemin, ils tombèrent sur le marine qui avait accompagné le chef et les civils, et qui revenait leur porter assistance. Il avait la ceinture bardée de grenades qu’il commença à dégoupiller sous le regard médusé mais immensément soulagé de l’enseigne. La radio de Grace se mit soudain à grésiller, et le message d’Adam leur parvint, anéantissant un peu plus ses espoirs. Un moment pour réparer ? Mais ils n’avaient pas un moment !
- "Continuez, on va tacher de les retenir encore un peu !", fit-il à Grace et à l’inconnu blessé qui n’avait pas encore eu le temps de se présenter.

Il s'agenouilla pour stabiliser ses tirs et entreprit de canarder les centurions. A côté des grenades du marine, il ne faisait pas grand mal, mais au moins avait-il l'illusion de combattre, de ne pas rester là à rien faire. Il guettait l'arrivée du second groupe, l'enseigne avait parlé d'une armurerie dans laquelle lui et son groupe s'étaient équipés, et si quelqu'un pouvait les sauver maintenant, ça ne pouvait être qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Mike Collins
Capitaine de Cargo
avatar

Âge du Personnage : 40
Surnom du Perso : Old Boy

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mer 19 Aoû 2015 - 2:41

Le bruit des camions se faisaient de plus en plus pressant, Mike courait essayant de fixer son attention vers le petit groupe qui commençait à se diriger vers le vaisseau aux loin.

"Si loin et pourtant si proche"

Il commençait à perdre son souffle, plus que 10 mètres... cinq... trois...Mike eut juste le temps de sauter par-dessus une carcasse de métal et s'écroula lourdement sur le sol reprenant son souffle.
Il entendit dans le lointain, une; deux détonations et le bruit d'un véhicule qui fait une embardée.
Il se releva à demi et jeta un coup d'œil, à sa gauche se tenait une jeune femme en uniforme de pilote colonial, celle ci le regarda et lui demanda comment il allait, il n'eut pas le temps de répondre que le frêle abris éclata en morceaux.
C'est là qu'il les vit pour la première fois.
Il reconnut immédiatement les cylons sans, pourtant, ne les avoir jamais vus.
Les histoires que son père lui racontaient sur les guerriers cylons lors de la dernière guerre jaillirent dans son esprit.
De courte durée, pourtant, la voix de la pilote le ramena dans le présent, il se releva un peu plus et aperçut le jeune pilote qui était resté avec elle.

Le petit groupe fit quelques mètres, puis la pilote poussa un cris et s'effondra. Mike n'eût pas le temps de s'approcher que déjà l'homme l'avait saisie par le bras et la tira vers un abris provisoire.
Les tirs des cylons se faisaient de plus en plus nourris, ne leur laissant à peine le temps d'avancer.

La situation semblait désespérée, quand un marine arriva leur rencontre, et entreprit d'utiliser des grenades sur leurs assaillants.

La première explosa aux pieds d'un groupe de cylons , déchiquetant les êtres de métal.
Mike finit de reprendre son souffle et regarda la jeune fille, son bras pendait maculé de sang, elle le regarda sans vraiment le voir.
Il regarda autours de lui, et ne trouvant rien, il arracha un bout de son t-shirt et entreprit de le nouer autours du bras de la fille, en le serrant le plus fort possible.

" RESTE AVEC NOUS ! T'AS COMPRIS ?!"

Elle sursauta, la douleur et son cris avaient eu l'effet escompté.
La radio crépita, visiblement, un mécano était en train de réparer le moteur du vaisseau endommagé mais il avait besoin de temps.
Il regarda le jeune pilote et dans leur regard passa le même sentiment de désespoir.

Mike tendit le bras au marine et celui ci lui donna une arme.

"Mike Collins, enseigne, pilote de cargo"

Il mit un genou à terre et tira sur les centurions qui avançaient inexorablement. Les impacts les faisaient vaciller et ralentir mais ne les stoppaient pas.
A ce rythme là, ils ne leur resteraient pas plus de 10 minutes maximum avant que les cylons soient sur eux.
Mike regarda de part et d'autres, ils se trouvaient à environ vingt mètres de l'épave encore fumante du transporteur, l'odeur âcre du carburant se mêlait à la fumée.

"On point où en est ça peut marcher", il tourna la tête vers le marine " Une grenade, sur le vaisseau ! le carburant ! "
Ce dernier le regarda et lui fit un signe de tête.
Il regarda lepilote et la femme "Planquez vous ! "

Le marine se redressa d'un bond et jeta la grenade non pas sur les cylons mais sur ce qui restait de l'épave du Leodgardi.
La grenade frappa la carlingue et explosa, suivit dans la même seconde par une gigantesque explosion.
Ce qui restait de l'épave vola en éclat, les débris et le souffle projetèrent les centurions sur le sol, les enveloppant d'un nuage de flammes.
Mike se sentit projeter en arrière et se recroquevilla le plus possible.
Après quelques secondes, il se releva tant bien que mal et alla rejoindre ses compagnons.

" ça nous donnera aux moins quelques minutes de plus " mais cela serait-il suffisant pour permettre aux mécanos de réparer le moteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Chan
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Surnom du Perso : Furious Girl

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Ven 21 Aoû 2015 - 20:25

Le cargo explosa envoyant une onde de choc brûlante sur plusieurs mètres autour de lui.
Grace sentit la vague de chaleur la percuté et fut projeté en avant. Quand elle releva enfin la tête, le cargo, les camions et les cylons qui étaient sur place avaient été détruit dans l'explosion.
Mathys, Mike et le marine ce redressèrent à leur tour. Certain arbre touché par des morceaux en flamme avait pris feu à leur tour. Au loin, Grace aperçut des tâches métalliques en mouvement.
Elle se releva tant bien que mal avant d'être rejoins par Mike et les deux autres.

- De nouveaux cylons…Ils sont encore loin… On a le temps de rejoindre le colonial One.

Grace regarda son bras. Mike avait gentiment mis un bandage pour endiguer le flot de sang. Elle ne s'en était pas rendu compte sur le coup.

- Il faut qu'on avance.

Grace prit les devants mais manqua de tomber. Elle avait perdu beaucoup de sang. Elle ne pouvait pas de permettre de ralentir ses compagnons. Un malaise la prit et elle dû prendre appui sur Mike quelques seconds. Sa vision ce flouta puis revînt à la normal.

- ça va aller. Allons-y.

Dit-elle alors qu'elle voyait le regard inquiet des autres.
Aider par Mike, elle entreprit de reprendre le chemin du colonial One. Mathys et le marine resté derrière pour visualiser l'avancé des cylons.

- J'espère que Fred pourra nous rejoindre…

Encore quelques mètres, ça y est. Elle le voyait ce dessinait derrière les arbres. Il était immense. Plusieurs patrouilleurs guettaient l'arrivés de potentiel coloniaux et les cylons. L'un d'entre eux désigna l'entrée du vaisseau.

-Les cylons …ils ne sont plus loin…

Grace s'accouda au Colonial One pour reprendre sa respiration. Elle se sentait nauséeuse et un nouveau malaise la pris.

- je suis l'enseigne Chan du Galactica. Où est le capitaine du vaisseau ? Un responsable ? Il faut que je contacte mon vaisseau.

Grace ce décolla de la coque du vaisseau laissant derrière elle, une trace de main ensanglantée.
Un patrouilleur la conduisit à l'intérieur du Colonial. Le vaisseau était assez étroit de l'intérieur. Recouvert de moquette par endroit, les sièges de cuir gris recouvert d'un dessus bleu semblaient confortables. Toutes les têtes ce tournèrent vers elle. Des gouttes de sang coulés de sa main.
Grace avait le visage très pale. Mais elle devait faire vite. Il fallait à tout prix quel contacte le galactica pour les prévenir qu'ils étaient toujours en vie. Il ne devait pas faire le bon sans eux en pensant qu'ils étaient morts dans la destruction du rapace.

Grace traversa deux « salon » similaire ou attendait assis royalement dans leur fauteuil, des gens de la haute société, la plupart politicien. Grace ragea à l'intérieur. Ses personnes étaient confortablement assise à attendre là que le vaisseau décolle et aucun survivants n'était présent. Avec la capacité que pouvait supporter le colonial one, ils auraient pu sauver des milliers de vie. Mais non, la seule chose qu'ils ont étaient capable de faire c'est demandé de l'aide pour réparer leur moteur et s'enfuir de la planète comme des lâches.

Elle arriva enfin dans un dernier compartiment. Celui-ci semblait plus classe que les précédents. Au bout il semblait y avoir encore une autre partie. La zone était vide de monde. Grace ce retourna vers la jeune femme blonde qui l'avait conduite ici. Mais celle-ci avait déjà rebroussé chemin. Seul au milieu des sièges fantomatiques, Grace avança le long de la petite allée. Elle pensait à ses compagnons restait à l'extérieur pour aider à préparer le vaisseau contre les cylons.

Soudain perdue dans ses pensées elle sursauta.

- Bonjour. Je suis Laura Roslin.


- Enseigne Grace Chan du Battlestar Galactica madame.

C'était une femme d'environ la quarantaine se tenait derrière elle. Elle avait une allure fier et ses longs cheveux brun ondulé lui retombait sur les épaules. Son visage semblait sévère, mais son regard était doux.

- Vous allez bien ? Vous ne semblez pas en grande forme.

Grace baissa le regard vers son bras.

- Ce n'est rien. Excusez-moi si je parais rude mais…

un nouveau malaise la prit, et elle tangua sur ses jambes ce rattrapant à un fauteuil le tachant de sang.

- Je dois contacter…le Galactica…ils doivent savoir que nous sommes en vie…pas partir sans nous…

La jeune femme avait la tête qui tournait.

La femme la rattrapa.

- Vous n'êtes pas en état de faire quoi que ce soit.

Grace entendit à peine la phrase que venait de prononcer Roslin. Une vague de malaise la prit brouillant ses sens. Elle se sentis tomber et s'évanouis au pied de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Brown
Enseigne 1re Classe
Enseigne 1re Classe
avatar

Âge du Personnage : 0
Surnom du Perso : Arès

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 22 Aoû 2015 - 1:00

Fred était en larme, la tête dans ses mains. Il se sentait coupable de la mort de son père.  Alors qu’il n’y avait aucun bruit autour d’eux, Fred sentait tous les regards se porter sur lui. Il leva la tête, à quelque mètre de lui se trouvait Amanda. Elle était réconfortée, si on peut le dire comme ça, par une femme qui faisait partie des réfugiés. Un homme se pencha devant Fred  en lui tendant la main ; il lui dit que tout le monde comptais sur lui. C’est grâce à lui qu’ils étaient tous en vie, mais la partie n’était pas gagnée. Ils devaient tous rejoindre ce fameux vaisseau. Fred essuya ses yeux et se releva en remerciant cet homme. Une légère brise vint lui caresser la joue. Il secoua la tête comme un chien se secoue quand  il est mouillé. Tout le monde avait l’air déprimé, prêt à laisser tomber.

Fred – Ecoutez moi ! Nous n’avons pas souffert et perdu des êtres chers pour abandonner. Colonial Heavy 798 est a notre portée. Nous nous devons pour nous et pour tous ceux qui se sont battus et qui sont tombés, de survivre et de quitter cette planète. Ramassez vos armes, vérifiez qu’elles sont munitionnées et chargées. Nous allons nous en sortir.

Il eu quelques  personnes qui hochèrent la tête. Les visages n’étaient plus aussi ternes qu’il y a cinq minutes. Fred regarda Amanda qui lui jeta un regard noir. A première vue, elle lui en voulait toujours. Il s’approcha d’elle.

Fred – Je sais que tu m’en veux…mais je ne vais pas te laisser tout seul. Cette journée a été dur pour nous ;  pour toi…je sais que tu as perdu ton mari et ton père mais moi je suis toujours là. Je suis ton frère et je ne laisserais jamais tomber ma petite sœur. Je suis la seule famille qu’il te reste alors ne nous faisons pas la guerre je t’en supplie.

Amanda  refusa de lui répondre ; elle tourna la tête. Fred savait que ce n’était pas le moment de discuter de cela et s’ils s’en sortaient, et arriveraient à rejoindre la Galactica, ils auraient amplement le temps d’en parler. Tout le monde ramassait les armes et les sacs qui se trouvaient à leurs pieds. Fred se tenait devant la dépouille de son père. Il enleva les plaques militaires qu’il portait au coup et les passa autour du sien. Il y avait une photo de ses deux enfants qu’il laissa dans ça poche. Dans la poche de son veston se trouvait un petit couteau que son père avait fabriqué. Il était bien conçu avec plusieurs outils ; un petit ciseau, une grande lame et un petit tournevis qui faisait aussi décapsuleur ainsi qu’un tire bouchon. Sur ce dernier était inscrit une petite croix dans un blason, le tout gravé sur le bois. Fred le mis dans sa poche. Une énorme explosion retentis  pas très loin d’eux et ils virent une boule de feu dépasser des arbres.

Fred - Vite nous devons bouger …

Fred ne voulait pas laisser le corps de son père sur place. Il passa son fusil à un autre survivant – mais garda son arme de point à la ceinture - et prit son père sur les épaules. Le groupe marchait en direction  du Colonial Heavy 798. Sur leur gauche se trouvait des débris d’un vaisseau…la nature était ravagée par le feu. Il y avait plein de carcasses de métal et parmi ses dernières des restes de Cylons.  Ils continuaient d’avancer…des tires se faisaient entendre devant eux. Un groupe de centurions était en train d’attaquer le Colonial One. Le vaisseau était posé dans une petite plaine juste à coté d’une forêt. Le groupe de Fred arrivait depuis un surplomb où quelques rochers pouvaient leur servir de  d’abris. Fred fit signe de se mettre à couvert derrière ces derniers. Un homme s’approcha de lui avec un fusil à lunette et le lui tendu. En chuchotant il dit à tout le monde de tirer quand lui ouvrirait le feu. Les centurions étaient  pris en sandwich. Fred visa la tête d’un d’entre eux. Il retint sa respiration et tira droit dans le mille. Tout le groupe se mit à faire feu. Les Cylons tombaient comme des mouches. Après un petit moment, il y eu un silence. La poussière et la fumée volaient. Fred fit signe à son groupe de descendre et de s’identifier.

Fred – Je suis l’enseigne Brown du Galactica. La voie est dégagée de notre côté. J’arrive avec plusieurs survivants.


Il reprit son père sur ses épaules et s’approcha du Colonial Heavy 798.


Dernière édition par Frederic Brown le Jeu 27 Aoû 2015 - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghostrecon-rpg.goo-done.com/portal.htm
Maître du Jeu
Personnage Non-Joueur
avatar

Âge du Personnage : 0

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Sam 22 Aoû 2015 - 20:47

Alors que Fred et son escouade décimèrent la dizaine de Cylon comme si de rien n'était, un sifflement résonna dans les airs. Puis, une explosion déchira le groupe de survivants de l'Enseigne venant d'arriver. Une autre escouade de Cylon sortit de la forêt, arrosant abondamment leur position et un flanc du Colonial One. D'autres sifflements dans les airs, des obus de mortier s'apprêtaient à tomber sur leur position.

_________________


Le Maître du Jeu est un Compte pouvant être utilisé par chacun des membre de l'équipe du forum.
Pour plus d'informations, requêtes, critiques ou autres, merci de vous adresser à l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Roslin
Présidente des Colonies
Présidente des Colonies
avatar

Surnom du Perso : Présidente (Civile)

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Dim 23 Aoû 2015 - 18:24

Laura se réveilla, avec le visage de Billy, complètement blême et paniqué au dessus d'elle. Le C1 avait atterri et ne semblait pas avoir subi trop de dommages externes.

- Madame, madame, svp

- Appelez un médecin viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite, Madame Roslin s'est évanouie


- Billy, calmez-vous, je vais bien, pas besoin de médecin, aidez-moi à me relever.


- Mais...

- C'est un ordre Billy.

Billy semblait ennuyé mais obéit et l'aida à se relever. Des explosions plus proches se firent entendre à l'extérieur.

- Que se passe t'il encore ?

- Les cylons semblent attaquer également au sol madame, la bataille fait rage et ...

- Et ?

- Je pense qu'ils se dirigent vers le colonial One, Madame

- Ok, appelez-moi le chef de la sécurité...Et comment va le pilote ?

- Il est blessé et inconscient madame. Je vais chercher le chef de la sécurité.

Laura ne put s'empêcher de regarder par la fenêtre, le combat était très proche. La forêt autour du vaisseau semblait en feu, entre les champignons atomiques qui se multipliaient et les explosions au sol, la vision était apocalyptique.

Le chef de la sécurité entra et fit un état des lieux des blessés et de la situation. Les cylons approchait, il avait dispatché plusieurs agents autour du vaisseau mais leur puissance de feu ne servirait à rien contre celle des cylons.

- Y a t'il des passagers pouvant se rendre utile ?

- Aucun ne veut bouger, Madame

- C'est une plaisanterie ?!!!

Il fit signe de la tête que non.

- Bon, on va aller taper un grand coup de pieds dans cette fourmilière.

soudain, Laura entendit des cris provenant de l'entrée. Un homme entra en demandant un médecin.

- Billy

- Je m'en occupe Madame.

L'homme ensuite avança et se présenta comme mécanicien à bord du Galactica

-Je suis ... mécanicien à bord du ... du Battlestar ... Galactica ... Je vais réparer vos moteurs ... Il y a une ... une équipe de secours qui arrive ... des militaires du Galactica ... Il faut vite se dépêcher ... Ou est la salle des machines ?

Sa sécurité, toujours très prompte à sortir leur arme, ne faillit pas à sa réputation. Il semblait épuisé, suant à grosses gouttes.

- Baissez vos armes messieurs, vous voyez bien qu'il est là pour nous aider.


Le pilote a donc bien réussi à envoyer un message de détresse avant le crash.


Le mécanicien à peine sorti de la pièce, une femme pilote entra dans la pièce et demanda à contacter le Galactica, elle était pâle et en sang.

- Vous n'êtes pas en état de faire quoi que ce soit, lieutenant


La jeune femme n'eut pas le temps d'entendre ni de faire quoi que ce soit et s'évanouit dans les bras de Laura.

- Billy, ramenez le médecin ici, maintenant ! Cette jeune femme a besoin de soins urgents.

- Oui madame

Elle déposa,, délicatement Grace sur l'un des fauteuils, regarda Billy, toujours aussi paniqué.

- Je sors, faites en sorte qu'on prenne soin d'elle

- Madame, non, ce n'est pas...

Laura n'écouta pas la suite et se dirigea vers la sortie, traversant les différentes parties du vaisseau. à la fenêtre, dehors, elle aperçut d'autres survivants, épuisés et effrayés.

- Mesdames et messieurs, bougez-vous, pendant que vous attendez, non sans une certaine impatience, qu'on répare le vaisseau, des personnes sont ici et vous sauvent les fesses, et d'autres sont épuisées, dehors, ayant survécu à des attaques au sol. Levez-vous et accompagnez-moi...Montrez-vous humain !

Le regard qu'elle leur lança n'était pas des plus agréables, certains rouspétèrent sans même bouger et d'autres heureusement, se décidèrent à se lever de leurs siège.

- Voilà, qui est déjà un petit peu mieux, suivez-moi


Elle se dirigea vers la sortie et croisa, l'hôtesse blonde.

- Vous, prenez toutes les bouteilles d'eau disponibles, ainsi que les trousses de secours, descendez du vaisseau et préparez-vous à accueillir les personnes que nous ferons monter, il y a assez de place pour tous ces gens, ici.


- Madame, les bouteilles sont réservées aux voyageurs du Colonial 1


Elle se fout de moi....

- Oui et ces gens sont désormais des voyageurs du colonial One, c'est un ordre, mademoiselle

Elle obéit et les rejoint en bas.

Une homme portant un autre homme s'approcha avec d'autres survivants encore.

- Faites-les vite monter, agent Keegan.

Laura essaya de rassembler tout le monde mais une explosion frappa le flan du colonial one, projetée par le souffle de l'explosion, un peu plus loin, Keegan vint la rejoindre et l'aida à se relever.

- Keegan, occupez-vous des autres, faites les monter, j'arrive

Mais les tirs recommencèrent de plus belle, empêchant Keegan d'atteindre l'autre groupe.

Laura rassembla les survivants proches d'eux et les fit tous monter avant elle, la bataille se rapprochait, il fallait vite retourner à l'intérieur. La dernière personne rentrée, le chef de la sécurité la rappela à l'ordre.

- Madame, il faut rentrer vous mettre à l'abri maintenant, vite.

- Keegan les autres survivants !  Nous devons les aider

- Ils devront se débrouiller pour le moment madame. Montez !

Un nouveau tir de mortier tomba tout proche. Laura se résigna, ils ne pouvaient rien faire, Il fallait se mettre à l'abri.

Laura se dirigea vers le Colonial 1, l'hôtesse remontait l'escalier à grandes enjambées quand des tirs se firent plus proche, la balle siffla le long de l'oreille de Laura et atteint l'hôtesse en plein visage, son regard semblait surpris, elle s'écroula.

- Rentrez madame, nous ne pouvons plus rien faire. Les cylons sont là.



Laura obéit, encore sous le choc, ils étaient maintenant, directement attaquer.

Billy arriva devant elle.

[/color]- Billy allez voir où en est le mécanicien et veillez à ce qu'il ait tout ce dont il a besoin.[/color]

Le combat était violent.

On ne va jamais s'en sortir...
Laura avait peur, elle regarda les passagers, tout autant effrayés.

- Certains d'entre vous ont-ils des armes, êtes-vous capables de tirer ? Si oui, rejoignez la sécurité, il est temps de montrer à ces carcasses qu'on ne se laissera pas faire.

Plusieurs hommes et femmes se levèrent, certains était de la police sur Caprica ou ailleurs, d'autre avaient un permis de port d'armes et rejoignirent la sécurité, ils semblaient enfin s'être . Keegan distribuait le peu d'armes en leur possession aux volontaires non armés.

Laura rejoignit Grace à l'arrière, si ils sont du Galactica et qu'elle doit les prévenir de nous attendre, elle semble être leur seul espoir.

_________________


                     SHIPPER ET FIER DE L'ÊTRE !!!

   "Notre devise : CRN ! Mais personne sait ce que ça veut dire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Jackson
Off. Marinier Chef-Maître
Off. Marinier Chef-Maître
avatar

Âge du Personnage : 47

MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Lun 24 Aoû 2015 - 21:10

Adam suait encore à grosse gouttes. Mais pas d'effort cette fois ci, mais parce que la ventilation n'était plus assurée totalement par le générateur de secours. En plus, sa combinaison orange ne faisait qu'aggraver les choses. Il faisait des allers retours constant dans la salle des machines. Passant d'un module de propulsion à un module gyroscopique, il essayait désespérément de comprendre d’où venait la panne. Complètement paniqué, il ne comprenait pas comment lui, un expert en moteur ne trouvait pas rapidement une panne moteur. Au dehors, des explosions retentirent et même des bruits de tir.

C'était inévitablement un court-circuit. Quelque chose avait dû sérieusement morfler lors d'un impact et maintenant cela produisait un court-circuit. Il maudissait les ingénieurs qui n'avait pas installé de module de contrôle des dommages dans la salle des machines. Il décrocha le téléphone et tenta de joindre le capitaine du vaisseau. Il attendit longuement en jurant avant de recevoir une réponse.

-Ici le Chef Jackson, j'ai besoin d'un rapport d'avarie du vaisseau !
-Il semblerait qu'un gros court-circuit fasse disjoncter l'alimentation principale, Chef.
-JE SAIS QU'IL Y A UN BONS DIEUX DE COURT-CIRCUIT, MERDE !

Adam raccrocha avec brutalité le combiné et retourna à un poste de contrôle en se grattant la barbe. Il avait bien une idée, mais cela ne passerait littéralement pas. Le générateur électromagnétique avait tous les voyants au vert, il n'y avait donc pas de problème à ce niveau là, mais les modules suivants affichaient des rapports d'erreurs corrompus. Combien de temps cela faisait-il que leurs systèmes n'avaient t-ils pas été mis à jour ? C'était scandaleux, pour un vaisseau comme le Colonial Heavy. Adam soupçonnait alors le court circuit de venir d'une section de câbles secondaire qui échappait au contrôle des avaries. Ce qui était étonnant car ces sections étaient généralement assez protégé pour ne pas subir de court-circuits.

Celle d'Adam voulait vérifier se trouvait derrière une grille d’isolement. Il la retira mais malheureusement, il était bien trop gros pour passer à l'intérieur et vérifier. Il pesta et essaya quand même de passer, mais rien à faire. Il se dit que les vaisseaux civils étaient très mal fichus.
A ce moment là, un jeune homme en chemise descendit dans la salle des machines. Adam se retourna immédiatement, heureux du concours de circonstance.

-Vous là, vous vous appelez comment ?
-Je m'appelle Billy Keikeya, madame Roslin m'a demandé de voir si vous n'aviez pas besoin d'aide.
-Tu tombe bien, viens là. J'ai besoin que tu te faufile là dedans et que tu tu aille jusqu'à une section de câble marquée "C-Alim", pendant que moi ... je vérifierais des trucs. Prends ces gants, tu va devoir manipuler un peu.

Sans que le jeune homme puisse dire quelque chose, le Chef le poussa dans le passage avec une paire de gant et une lampe frontale. Adam espérait réellement que le problème venait de là. Si c'était ça, ils pourraient tous repartir immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   Mar 25 Aoû 2015 - 13:53

De toute évidence, le nouvel arrivant n’avait pas l’intention de s’éloigner avec Grace. D’une certaine manière, Mathys comprenait sa réaction, il ne se serait sans doute pas non plus replié de bonne grâce si la situation avait été inversée. Mais pour Grace, il aurait peut-être mieux valu qu’il le fasse, la jeune femme continuait à perdre beaucoup de sang et s’affaiblissait à vitesse grand V. Tout se passait néanmoins très vite. Collins, puisque tel était son nom, désigna la carcasse du Leodgardi au marine, lequel la prit pour cible et lui expédia une grenade. Sur les conseils du pilote, CowBoy n’eut que le temps de se plaquer au sol avant que le gigantesque vaisseau n’explose en dizaines de milliers de morceaux. Il sentit quelque chose lui frôler le dos, et l’instant suivant, la douleur fut là, cuisante.

Il serra les dents et regarda autour de lui. Certains arbres avaient pris feu, et une fumée noire s’élevait tout autour d’eux, leur masquant partiellement l’arrivée des Cylons. La première ligne avait certes été ralentie, mais une seconde semblait d’ores et déjà se profiler au loin. Ils reculèrent vers le Colonial Heavy, Mathys fermant la marche avec le marine. Lorsqu’ils l’atteignirent enfin, ils se déplièrent en corolle autour de la passerelle, tandis que Grace s’engouffrait en tanguant à l’intérieur. A quelques dizaines de mètres, un petit groupe apparemment armé jusqu’aux dents tentait de se frayer un chemin vers l’appareil à travers une vague de centurions. Mathys concentra ses tirs sur ces derniers pour les aider. Des sifflements suspects retentirent alors au-dessus de leurs têtes, des obus !

- « Enseigne Aidan », répondit-il à la présentation de Frederic. « Faîtes-les monter, j’espère que le chef va réussir à relancer les moteurs, sinon on est cuit ! »
Il désigna le ciel puis la nouvelle escouade de Cylons qui sortait de la forêt. Que diable n’était-il pas aux commandes d’un viper ! Leur situation devenait de plus en plus critique. Malgré tout, il fut vaguement soulagé de constater que les civils du Colonial Heavy s’organisaient enfin pour venir en aide aux nouveaux arrivants, et aux blessés en particulier. Ils y avaient mis le temps ! Il s’interrogea sur les progrès du chef.
- « Pas de mécano dans ton groupe, Brown ? Je crois que le chef Jackson aurait bien besoin d'aide là en bas pour réparer ce coucou ! »

Mathys fut bientôt à cours de munitions. Il n’était pas de service au moment du crash, on lui avait simplement prêté une arme, et elle ne disposait pas d’un chargeur extensible. Et il n’était pas le seul dans ce cas, même les hommes en provenance du Galactica commençaient à être inquiets. Restait le dernier groupe, celui de Brown, qui avait trouvé une armurerie sur leur chemin, mais face à l’afflux ininterrompu de Cylons, cela ne suffirait pas.
- « On n’aura bientôt plus le choix », lança-t-il à Collins. « Il va falloir embarquer et se verrouiller à l’intérieur, en espérant que Jackson nous sorte de là ! »
Sans arme, il profita du feu nourri de Brown pour s'engager en courant sur la passerelle et se jeta au sol en arrivant, des balles lui sifflant aux oreilles.

- « Jackson, t'en es où, putain ?! On commence à avoir chaud aux fesses, par ici ! », hurla-t-il de toutes ses forces parce qu'il ne savait pas au juste où se trouvait le chef dans le vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] La Fuite des Douze Colonies - Groupe 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» Siège idéal en groupe 2 ?
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» groupe d'infirmières
» groupe de rock avec chant normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battlestar Galactica : le RPG-PBF ! :: Jeu de Rôle :: Planète Caprica :: La Forêt-
Sauter vers: