Premier Jeu de Rôle par Forum Francophone se Basant sur le Thème de la Série TV Battlestar Galactica, Version '03.


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stundrack, Ashton [Accepté] Mécanicien

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashton Stundrack
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Surnom du Perso : Toaster

MessageSujet: Stundrack, Ashton [Accepté] Mécanicien   Lun 8 Oct 2007 - 23:37



Ashton Stundrack


Âge : 25 ans
Poste : Mécanicien
Nom de Code : Néant
Planète d'Origine : Picon

Curriculum Vitae :

C'est à l'âge de 5 ans que la vie d'Ashton vira de bord à 180°. Alors qu'il était caché dans la penderie de la chambre de ses parents, un homme pénétra dans celle-ci et tira deux coups de son pistolet. Un dans le front de sa mère, l'autre traversant une côte de son père pour aller percer le coeur et finir sa course dans la lampe de chevet. Ashton se cachait de son frère qui voulait jouer avec lui dans le salon. L’homme sortit de la pièce et de sa vie aussi vite qu'il y était entré. Ce dont il se souvient de ce jour-là, c'est qu'il ne versa pas une larme. il se doutait que ses parents ne se relèveraient pas, et que sa vie était en quelque sorte détruite mais pas une larme ne roula furieusement sur ses joues potelées. Son frère lui ne s'arrêta pas pendant plus d'une semaine. Bien sûr, il ne pleura pas très certainement à cause du choc trop violent de voir ses parents tomber par l'interstice de la porte. Bien sûr, cela ne voulait pas dire que ces morts ne l'affectaient en rien, mais la mémoire ne garda que le fait, sans les questions. On ne trouva jamais le meurtrier. L’enquête conclut à un vol qui aurait mal tourné, pourtant rien n'avait été volé.

C’est ainsi qu'ils grossirent les rangs des hordes d'enfants abandonnés ou orphelins comme eux, dans l'attente d'une nouvelle famille. Plus tard, bien plus tard, par des moyens illégaux, il sut ce qui s'était réellement passé ce jour-là. Ses parents étaient des chercheurs réputés embauchés pour travailler sur Picon pour une grosse multinationale, ils travaillaient sur le génome humain mais surtout ils étaient payés par le gouvernement pour découvrir les pratiques mafieuses de la compagnie. Ils avaient dû trouver quelque-chose de compromettant puisque cela valait une balle dans la tête. Le gouvernement ne pouvait pas compromettre d'autres agents infiltrés, ils laissèrent les enfants à leur sort. En retraçant les vrais noms de ses parents, Ashton se découvrit une famille qu'il ne dérangea jamais de sa présence, elle n'était pas la sienne.

A l'orphelinat, il découvrit que le monde était cruel. Que même des enfants, aussi petits soient ils, peuvent être capables des pires méfaits. Il n'était pas préparé et il devait protéger son frère, cela il en était sûr, c'est tout ce qui comptait pour lui. Il y eut des bagarres et des chamailleries, des chamailleries et des bagarres. Les plus anciens savaient que si un enfant était couvert de bleus lors des visites, il aurait moins de chance d'être pris, même si l'information n'était pas vérifiée, en tout cas ils le pensaient. Son frère fut embarqué au bout d'un an. Il avait 6 ans et perdu toute sa famille et en était extrêmement conscient. Il ne retrouva plus trace de son frère, jamais.

De famille d'accueil en famille d'accueil, Ashton grandit. Il était un enfant surdoué, sa capacité d'apprentissage et d'assimilation était impressionnante. Il n'eut jamais réellement d'idée de ce qu'il voulait faire plus tard. Il n'y avait pas de plan dans sa tête, pas d'espoir pour ne pas connaître de nouvelle déception. Ses familles d'accueil se le passèrent jusqu'à sa majorité où il dut trouver un boulot pour payer ses études. Il travailla dans un garage parce que cela lui était aisé à apprendre et que le contact des machines le dérangeait moins que celui des hommes. Il se mit aussi à distribuer de la drogue aux jeunes de son âge qui le payaient avec l'argent de leurs parents. Il n'était pas envieux, il faisait ce qu'il fallait pour pouvoir se payer ce qu'il voulait. Un moyen de se sentir vivant...

Peu après, il entra enfin dans l'école militaire pour faire ses classes en tant que pilote. Il avait pensé que peut-être aux manettes de ces engins, il pourrait ressentir quelque-chose de nouveau, de fort peut-être, qu'il se sentirait en vie, enfin. Il travailla, rattrapa son retard scolaire de manière inouïe. Ne se souciant pas des autres aspirants, il poursuivait son objectif de façon insensée, l'on n'avait jamais vu pareil élève et on commençait déjà à lui prédire un avenir glorieux. Il ne se souciait pas de ses camarades, mais eux se souciaient de lui... surtout de ses résultats défiant toute logique. Une nuit, il sentit un bâillon sur ses lèvres, dans sa bouche, ses pieds et ses poings retenus. Il sentit la barre de métal s'écraser sur sa jambe, son os se briser, la douleur remonter le long de sa jambe et au creux de ses reins et jusqu'à ses lèvres en un cri sourd.

On ne retrouva pas le coupable, et il dut abandonner l'idée de piloter jamais un viper. On lui proposa d'autres alternatives militaires, au hasard il choisit spécialiste. Il se dit qu'il avait déjà donné dans les réparations et que cela ne lui changerait pas trop. Il n'avait pas vraiment de haine pour ceux qui avaient brisé sa carrière, d'ailleurs il n'avait jamais pensé à une carrière. Il n'avait aucune aspiration personnelle. Que ce soit au niveau du travail qu'au niveau des femmes. Il eut quelques relations basées essentiellement sur le sexe mais qui ne pouvaient pas durer. Il n'attendait rien d'elles et elles attendaient trop de lui.

Chez les mécanos, il ne commit pas la même erreur deux fois, il ne se fit pas remarquer. Ne répondit pas aux questions des professeurs. Ne répondit qu'à suffisamment de questions durant les examens pour pouvoir avoir la moyenne et sortir rapidement de la salle. Il ne participait jamais et ses professeurs s'arrachaient les cheveux de voir un pareil gâchis. Tous, sauf un. Le professeur Stuart Hungar ne lui demandait rien en cours. Mais quand ceux-ci étaient finis et qu'il avait un engin à faire réparer, il faisait appel à lui. Il ne le payait pas, ne lui demandait même pas de terminer le boulot. Il lui disait simplement qu'il avait un appareil à réparer, et Ashton s'en occupait. Parfois, il pouvait passer une nuit entière sur un appareil. Jamais il n'était pas parvenu à réparer, il était talentueux, selon les dires de Stu il aurait clairement pu entrer directement comme officier marinier chef s'il s'en était donné la peine. C’est à cette période qu'on le surnomma Toaster. Son endurance et sa capacité de concentration semblait la même qu'il ait bossé 12h d'affilées ou qu'il vienne de se réveiller des bras d'une charmante créature. Comme en plus il ne semblait s'intéresser qu'aux machines, le surnom lui colla à la peau.

Cela ne le dérangeait pas qu'on le traite implicitement de cylon, après tout s'il en était un alors au moins il aurait un but précis, une tâche à accomplir et non ce vide en lui. Ce sentiment de ne rien pouvoir faire pour avoir l'impression d'exister. Il finit ses classes pour devenir Soldat Spécialiste. Il allait être affecté quand le monde se mit à trembler sur ses fondations. Il sentit quelque chose de nouveau au fond de lui, se propageant à une vitesse folle, poursuivant l'adrénaline dans son système. Une rage de vivre. Il ne pouvait pas mourir ici, il lui fallait quitter la planète. Il parvint à grimper à bord d'un raptor et finit sa course sur le Galactica. Il aura fallut l'extinction de l'humanité pour le réveiller de sa torpeur, l'ironie ne manquant pas de lui arracher un sourire.

Physique :
Ashton mesure 1mètre89 pour 82 kilos. Il a les yeux noisettes, les cheveux châtains, il est plutôt athlétique bien que son allure soit toujours plus ou moins désinvolte. Il ne sourit que rarement et son regard a quelque chose de dérangeant. Comme s’il était totalement vide… ou qu’il vous perce totalement à jour.

Caractère :
Introverti, Toaster ne se démarque du cylon de base que par le fait qu’il a de la peau et que s’il voulait, il pourrait parler. Il n’est pas réfractaire à l’autorité bien qu’il finira toujours par faire ce qu’il trouve le plus juste s’il considère que l’ordre n’a pas de sens. Il ne sait pas se comporter en société, il ne sait pas faire semblant d’éprouver de l’intérêt pour des futilités. Il n’a aucune ambition particulière.

Évolution dans le jeu :
Rien à signaler.

Photographie :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Stundrack, Ashton [Accepté] Mécanicien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche mécanicien(s)
» Kit Ashton. Musique eud Jerry.
» Oups problème de DAP déjà envoyée et acceptée avec prescripteur et cotation erronée ....
» Poupée ashton drake très realiste
» [Divers EAMF] Cours du BS mécanicien du service général à Saint Mandrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Battlestar Galactica : le RPG-PBF ! :: Intégration :: Fiches de Présentation :: Fiches terminées-
Sauter vers: